Quelle est la place de la sculpture commémorative du XXème siècle ? Dissertation by theLword

Quelle est la place de la sculpture commémorative du XXème siècle ?
Dissertation qui analyse si trop de modernisme peut détruire l'image même de la sculpture.
№ 9064 | 1,035 mots | 0 sources | 2007
Publié le nov. 25, 2008 in Histoire , Arts
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis l'Antiquité, la sculpture commémorative s'est imposée comme un des agents privilégiés de la commémoration notamment avec le monumentum souvent sous la forme de portraits avec par exemple les deux portraits archaïques des jumeaux Clubis et Biton sur le sanctuaire d'Apollon.
De plus, notons que les philosophes des lumières tel Diderot n'hésitaient pas à souligner l'importance d'une sculpture car celle-ci permettait de lutter contre « la finitude du temps ». Au XXème siècle, et à travers la IIIème république, la sculpture commémorative devient une élément important du patrimoine d ‘une ville, d'un Etat, d'une civilisation.
Ce n'est donc qu'à partir du XXème siècle que la sculpture commémorative entreprend de se de conserver de son statut de représentation en portrait ou avec le corps pour ainsi évoluer dans son propre style. On assiste donc à une modernité et une originalité de la part des artistes.

1. Les différentes techniques d'utilisations du corps

2. La place du corps au sein d'une œuvre

Extrait du document:

La sculpture commémorative est une sculpture qui induit un rapport spécifique au temps. Jusqu'ici les artistes s'étaient toujours plus ou moins enfermés dans un style mimétique qui se qualifiait par des portraits ornés de bas-reliefs ou encore de monuments tels les colonnes, ou bien une représentation simple de la personne exprimée de façon à ce qu'elle ait un rapport directe avec son ou ses actions.
Pour se défaire de ce style séculaire, des artistes ont mis en place des projets commémoratifs en opposition directe à ce mimétisme.

Commentaires