Quelle science peut-elle prétendre être un modèle de vérité ? Dissertation

Quelle science peut-elle prétendre être un modèle de vérité ?
Dissertation se demandant quelle science peut légitimement servir de critère d'évaluation à la construction d'un modèle de vérité.
№ 27832 | 2,240 mots | 0 sources | 2012 | RE
Publié le janv. 29, 2012 in Mathématiques , Philosophie , Sciences
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le savoir scientifique est quelque chose de vivant, en perpétuelle croissance. Il faut s'en servir, car c'est une denrée périssable ». Cette citation de L.m. Gould rejoint la théorie d'Aristote sur l'étonnement, capacité à ne pas considérer le monde comme un réseau d'évidence et savoir reconnaître son ignorance. Aristote affirme que cette tendance à la connaissance s'exprime différemment selon la complexité de l'âme des individus et peut se dépérir à cause du processus d'habituation. Ainsi, l'homme, dans son désir de connaître, a développé trois types de sciences : les sciences hypothético déductibles, les sciences expérimentales et les sciences interprétatives. Quelle science peut-elle alors prétendre à un modèle de vérité ? Pour cela, il faut revenir à la définition de la science. Pour Aristote, la science est la connaissance des choses universelles qui sont vraies en tout temps et en tout lieu, par opposition à l'expérience, qui correspond à la connaissance des choses individuelles. Il définit aussi la science comme la connaissance des causes. Dans Physique II, il distingue quatre types de causes nécessaire à l'étiologie d'un phénomène : la cause formelle, qui caractérise l'essence du phénomène, la cause matérielle, la cause efficiente et enfin la cause finale. Ainsi, le savoir, la compréhension et la causalité, caractéristique de la science, permettent d'enrichir la pratique et l'expérience. Mais la science moderne se fonde plutôt sur la connaissance des lois. Cette science moderne repose surtout sur la démonstration et l'expérimentation qui sont les constituants essentiels des mathématiques et de la physique, appelées « sciences exactes » ou encore « sciences dures ». Ces deux types de science cherchent à construire des connaissance les plus exactes possible afin d'arriver à la vérité la plus certaine, qui d'après la définition de Thomas d'Aquin, philosophe du XIIIe siècle, est la correspondance du discours avec les faits. Les sciences sont donc en concurrence pour savoir laquelle est la plus appropriée dans la construction de la vérité.

Nous étudierons, dans un premier temps, l'opinion la plus courante qui fait des mathématiques, la science la plus rigoureuse puis, dans un deuxième temps, nous montrerons les limites de sa rigueur avant de nous interroger sur l'existence de différents types de sciences auxquelles correspond différentes scientificité.

Extrait du document:

L'opinion courante attribue aux mathématiques le titre de science exacte et la plus rigoureuse parmi toutes les sciences. En effet, toutes les mathématiques ou du moins une grande partie de cette science s'appuient sur des démonstrations (mais le Cinquième postulat d'Euclide, par exemple, sur lequel se base toute la géométrie, n'a encore pas été démontré, ce qui nous oblige à garder une certaine prudence). Intéressons-nous alors à la naissance des mathématiques.
  • Dissertation de philosophie qui tente de définir si les sciences, basées sur un principe de recherche et visant à l'acquisition de la vérité, représentent la vérité absolue.
    № 5397 | 2,500 mots | 0 sources | 2008 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir s'il est possible pour l’homme de connaître une vérité qui soit exacte en toutes circonstances.
    № 5352 | 800 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur la réflexion paradoxale et légitime selon laquelle la science ne fait qu'exprimer l'opinion des scientifiques.
    № 1180 | 2,615 mots | 0 sources | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires