Quels liens peut-on établir entre crise financière et dynamique de la dette publique ? Dissertation

Quels liens peut-on établir entre crise financière et dynamique de la dette publique ?
Dissertation s'interrogeant sur l'influence et les conséquences des crises financières sur l'accroissement de la dette publique.
№ 29294 | 2,015 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le févr. 04, 2013 in Économie , Finances , Questions Européennes
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Particulièrement dévastatrices dans le fonctionnement de l'économie capitaliste, les crises financières préoccupent depuis toujours les économistes. Difficiles à prévoir, répondant à certaines logiques qui échappent totalement à la rationalité, elles touchent fortement le financement de l'économie et sont bien souvent à l'origine des plus grandes crises que le capitalisme a connu depuis les trente dernières années.
Mettre en lien les crises financières et la dynamique de la dette publique a beaucoup de sens : on pense souvent dans les modèles théoriques libéraux à parler prioritairement du secteur privé en omettant de traiter du financement publique et de l'État, ce qui est bien sûr une erreur. On peut même ajouter que la dette publique constitue un élément clé dans l'étude des crises car elle déterminera les dégâts que feront la crise sur un État, sa capacité à se « relever » et à relancer sa croissance ainsi que l'état de ses finances à la sortie de cette crise.

1. Les liens entre dette publique , santé économique et politiques publiques
2. Les crises financière, le péril des économies d'endettement

Extrait du document:

Nous venons de voir l'importance de recettes fiscales soutenues et conséquentes pour permettre un approvisionnement suffisant des finances de l'État. Nous allons nous pencher désormais sur un autre point important concernant la dette publique : c'est celui de la gestion de l'État et de sa capacité à « contrôler » ou du moins influencer certains paramètres pour garder la situation gérable de son point de vue.
Certaines théories avancent la nécessité de rester sous la barre des 90% du PIB en matière de dette publique. Au premier abord, cette analyse est relativement crédible et elle a au moins le mérite de démontrer à travers son existence l'intérêt qu'ont les économistes dans l'analyse de la dette publique et son importance dans la bonne santé des États et plus globalement des économies, interconnectées et surtout interdépendantes. Si la tentation d'émettre une théorie générale de la dette publique est attirante, il convient de préciser qu'il n'y a pas véritablement de « situation absolue » .

Commentaires