Qui a autorité pour nous parler de la vie ? Dissertation by Mlle-je-sais-tout

Qui a autorité pour nous parler de la vie ?
Dissertation de philosophie cherchant à savoir qui a autorité pour délivrer un enseignement à propos de ce qu'est la vie.
№ 18949 | 1,820 mots | 0 sources | 2009
Publié le août 14, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Saint-Augustin disait qu'il savait ce qu'était le temps quand on ne lui demandait pas de le définir mais qu'il ne le savait plus dès qu'on le lui demandait. Lorsqu'on veut parler de la vie on est confronté au même problème car c'est une notion intuitive. Pourtant, depuis l'Antiquité des Hommes essaient d'en parler, certains avec plus de crédibilité que d'autres, car en plus d'être intuitive, la vie est aussi très débattue, en particulier en ce qui concerne la question de son origine. Nous pouvons donc nous demander qui a autorité pour nous parler de la vie, c'est-à-dire, qui a suffisamment d'influence et de légitimité pour nous dire ce qu'est la vie. Sans oublier que l'autorité, selon Hannah Arendt n'est pas une argumentation, elle est imposée.
L'étude verra donc tout d'abord que le mythe et la religion, malgré leurs tentatives d'imposer leur vision de la vie, n'ont pas autorité pour parler de la vie car leur vision est erronée; puis l'étude verra que les philosophes et les biologistes apportent une vision rationnelle de la vie mais n'ont pas autorité sur les êtres humains, enfin, la seule autorité qui convienne vraiment pour parler de la vie ne serait-ce pas notre propre autorité, notre propre opinion ?

Extrait du document:

Le logos est donc le plus a même de parler de la vie, surtout les biologistes car la biologie est une science et elle énonce des vérités rationnelles. Cependant, elle argumente, elle utilise un procédé discursif pour faire adopter son opinion, sa vision de la vie; elle essaie de convaincre, elle n'impose pas son « opinion », contrairement à la religion. Elle n'est donc par vraiment autoritaire. De plus, elle ne parle pas de l'existence car cela entraînerait du finalisme puisque l'existence relève de la liberté individuelle,…
  • Dissertation s'interrogeant sur le type de nature de la parole et se demandant si parler est une activité, un phénomène ou un outil.
    № 24286 | 2,650 mots | 0 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de droit constitutionnel visant à comprendre comment le système politique est encadré juridiquement parlant.
    № 18050 | 1,765 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie sur le rapport entre le langage et la compréhension. Suffit-il de se parler pour se comprendre ?
    № 2122 | 1,810 mots | 0 sources | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires