Qui est de droite en France entre 1870 et 1914 ? Dissertation

Qui est de droite en France entre 1870 et 1914 ?
Dissertation traitant des différences au sein des diverses tendances de droite.
№ 3776 | 1,415 mots | 0 sources | 2007 | FR
Publié le févr. 24, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Entre 1870 et 1914, les diverses tendances de droite se distinguent entre elles par des traditions politiques différentes et complexes, ayant un propre système de pensée, un tempérament et une clientèle. Cependant, au delà de différences idéologiques, c’est leur adhésion ou leur rejet du régime républicain parlementaire qui marque une véritable rupture entre ces formations.
Pour autant, il ne faut pas perdre de vue que la droite est une position relative dans le système des forces politiques et dans un débat dont l’objet et les enjeux varient au cours du temps, déplaçant ainsi le «centre de gravité» du champ politique.
La droite n’est donc pas une construction immuable et monolithique, ses thèmes ne cesseront d’ailleurs d’évoluer au cours du temps.

1. Différences idéologiques des tendances de droite
2. Adhésion ou rejet du régime républicain parlementaire

Extrait du document:

Les Orléanistes, eux, sont davantage monarchistes par principe que par réelle fidélité à la personne du Roi. Comme les Légitimistes, ont peut les diviser en deux tendances : une de centre gauche incarnée par Thiers (favorable à la république) et une de centre droit représentée par d’Audiffret-Pasquier : sur le plan religieux, ils se distinguent des Légitimistes par une tendance au compromis, voire à l’anticléricalisme. D’un point de vue social, ils sont souvent conservateurs, et libéraux dans le domaine économique.
Les Bonapartistes sont avant tout des nationalistes : leur idéal est d’affirmer la puissance de la France en Europe et dans le monde. Ils sont attachés à un pouvoir fort mais tirant sa légitimité du peuple (césarisme démocratique).
Pour eux, l’Etat doit être centralisé et garant de l’intérêt général. Il doit également jouer un rôle dans l’économie. Cette volonté de baser la légitimité du pouvoir sur le peuple, se manifeste par leur attachement au suffrage universel et au recours à des procédures de démocratie directe (plébiscites).
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure la droite française entre 1871 et 1898, subit des transformations majeures qui l'amènent à délaisser la cause monarchique et comment expliquer le ralliement d'une partie de la droite à la République en 1898.
    № 20436 | 2,425 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur la place de la convention européenne des droits de l'homme au sein du droit de l'expropriation français et déterminant si le droit européen n'est qu'une instance de contrôle.
    № 20490 | 2,535 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé de droit constitutionnel répondant a la question : peut-on dire que le Conseil Constitutionnel français s'est transformé en un instrument de protection des droits ?
    № 14542 | 2,085 mots | 6 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires