Relations entre banque privée et finance comportementale Dissertation by anyaboudaoui

Relations entre banque privée et finance comportementale
Dissertation traitant de la finance comportementale et de son importance croissante dans le secteur très lucratif de la banque privée.
№ 17273 | 7,405 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 25, 2010 in Économie , Finances , Management , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La finance comportementale est l'alliance entre la psychologie et la finance pour expliquer l'attitude des acteurs financiers et leurs effets sur le marché. Cette matière est extrêmement liée à la prise de décision par un individu en particulier et est donc rattachée à la théorie du choix. Herbert Simon, écrivait en 1955, un ouvrage (A behavioral model of rational choice) qui allait bouleverser l'appréhension du choix par des agents : il introduit le concept de rationalité limitée. Il suppose que l'individu a un comportement rationnel, mais que sa rationalité est limitée du fait de capacités cognitives limitées et d'un nombre d'informations disponibles limitées d'où l'idée de l'acteur s'arrêtera au premier choix jugé satisfaisant.

1. Finance comportementale contre théories traditionnelles : les avantages pour les investissements en banque privée
2. La pertinence de l'application concrète des théories de la finance comportementale à la banque privée
3. Les relations entre finance comportementale et banque privée sont certes importantes mais pas essentielles

Extrait du document:

Il semble que maîtriser la finance comportementale permet d'expliquer certaines réactions et d'appréhender au mieux l'allocation des ressources d'un client. Pour résumer, son application ne s'étend pas seulement à la prévision mais aussi à la gestion de risque et à l'optimisation de l'allocation des ressources. Pour autant, jurer le tout finance comportementale semble très risqué, tant cette philosophie, encore très peu théorisée, repose sur des fondements individuels et difficilement appréhendables. Par exemple, la théorie de la décision, base de la finance comportementale, est elle-même remise en cause.

Commentaires