Se faire des idées ... Dissertation by audrey1989

Se faire des idées ...
Dissertation de philosophie portant sur la tendance naturelle de l'homme à rechercher la vérité tout en se complaisant dans le faux, de manière consciente ou inconsciente.
№ 7776 | 2,880 mots | 0 sources | 2008
Publié le août 21, 2008 in Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Quand on dit de quelqu'un qu'il se fait des idées, on sous-entend qu'il se trompe, qu'il ne voit pas la réalité en face. Ainsi, «se faire des idées» c'est être dans le faux.
On peut en déduire que le sujet nous invite à nous poser la question sur les buts et les origines de la formation des idées.

Extrait du document:

Quand nous ne sommes par conscient du vrai et du faux, comment savoir que la vérité est atteinte ? Il nous faudra alors trouver un critère de vérité afin de se faire des idées vraies. On peut avancer le critère de l'évidence, seulement il y a de fausses évidences et mon entendement peut s'y laisser prendre. Finalement, ne faudrait-il pas prendre pour critère de vérité l'unanimité des esprits qui garantirait davantage l'erreur que la simple évidence de l'esprit individuel ?...
(...) «Tous les hommes recherchent d'être heureux, cela est sans exception ; quelques différents moyens qu'ils y emploient, ils tendent tous à ce but» écrit Pascal dans ses Pensées. Cependant comme l'écrit Freud dans Le malaise dans la culture, il y a beaucoup moins de difficultés à faire l'expérience du malheur que du bonheur, car la souffrance nous menace de tous côtés les hommes. C'est pourquoi la recherche du bonheur se confond la plupart du temps avec l'illusion. On peut se demander si se faire des idées est pour l’homme un moyen de soulager ses souffrances, ou bien si au contraire, se faire des idées n'aboutit pas à la déception et la douleur de la désillusion...

Commentaires