Se savoir mortel, est-ce se savoir incapable d'être heureux ? Dissertation

Se savoir mortel, est-ce se savoir incapable d'être heureux ?
Dissertation se demandant comment nous pouvons être heureux tout en sachant que l'on a une fin et que, du jour au lendemain, tout peut s'arrêter.
№ 17601 | 1,675 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 05, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans les hôpitaux, on entend souvent dire par des malades enfin de vie, combien la vie a été belle ou, au contraire, à quel point elle a été dure. Un même regret revient cependant pour de nombreuses personnes : « la vie a été trop courte », l'on n'a pas eu le temps de faire ceci, de dire cela… C'est-ce regret qui ronge et qui rend nostalgique. En effet, dans l'esprit de ces personnes, au seuil de la mort, est présent le souhait de revenir en arrière que ce soit pour revivre des événements passés ou bien pour les vivre d'une manière différente. Cela amène à considérer la place qu'occupe le bonheur dans nos vies. Si on ne se rend compte de son bonheur qu'au moment crucial où l'on va quitter sa vie, il ne serait donc pas donc pas une sensation qui s'éprouve tous les jours, tout au long de la vie. Notre condition de mortel nous interdit l'accès à l'immortalité et en ce la nous met face à nos propres limites.


I/ C'est la conscience de notre contingence et de notre durabilité qui se pose comme limite à notre bonheur
II/ Notre condition d'être humain nous empêche parfois d'être capable d'éprouver pleinement le bonheur du fait de sa difficulté

Extrait du document:

On se retrouve donc face à la quasi-impossibilité de pouvoir un jour être heureux et cela du fait de notre condition d'être humain. C'est notre statut de mortel qui rend la tâche plus que difficile: on sait donc que l'on existe mais pour combien de temps? Il est difficile de faire des plans d'avenir, des prévisions, lorsque l'on sait que nous comme ceux qui nous entourent peuvent disparaitre d'un moment à l'autre. Lorsqu'on agit, on cherche à agir pour et sur le futur; or, si le futur est si incertain, à quoi bon agir ?
  • Dissertation de philosophie qui aborde le rapport entre souvenir et savoir en tentant de définir si le savoir est dépendant du souvenir.
    № 2005 | 5,010 mots | 0 sources | 2006 | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant comment l'homme intègre le fait d'être mortel dans sa vie.
    № 24266 | 1,400 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui cherche à savoir si nous somme plus proches du bonheur que les générations antérieures et donc si le progrès technique rend l'homme heureux.
    № 24196 | 1,115 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires