Sentir est-ce percevoir ? Dissertation

Sentir est-ce percevoir ?
Dissertation s'intéressant aux principes de la connaissance humaine de Berkeley. (pdf)
№ 26880 | 3,605 mots | 4 sources | 2011 | FR
Publié le nov. 09, 2011 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Locke eut de nombreux disciples qui se sont engagés dans des voies différentes, voire, parfois, opposées. C'était le résultat logique des contradictions et de l'imperfection de l'empirisme. Dès sa naissance l'empirisme était un composé instable d'éléments à la fois matérialistes et idéalistes présentant un compromis entre deux points de vue antithétiques sur le problème principal de la
philosophie : la relation entre la pensée et l'être. Le concept ambivalent d'« expérience » qui exprimait la relation entre l'objet et le sujet pourrait servir de terreau aussi bien aux conclusions matérialistes qu'idéalistes, selon le côté de la relation que l'on considérait comme prédominant.

1) Le matérialisme en Angleterre
2) La réfutation de Locke

Extrait du document:

De cet axiome, il découle que les objets du monde physique ne sont pas directement ressentis, ni que leur existence est prouvée. Ils sont contenus dans notre esprit par nos impressions ou nos idées. Locke n'a pas émis de doute sur cette inférence, que nous faisons tout le temps dans nos activités quotidiennes, comme source de la connaissance valide, même limitée de la réalité objective. L'Évêque Berkeley le conteste. « Nous croyons en l'existence des objets seulement parce que nous les voyons et nous les touchons, et parce qu'ils nous sont reflétés par nos sensations. Pourtant, nos perceptions ne sont que des idées formées dans notre esprit. C'est-à-dire que les objets que nous percevons ne sont en réalité rien d'autre que des idées qui existent seulement dans notre esprit... Puisque tout cela n'existe que dans l'esprit, il est clair que nous sommes trompés par des illusions quand nous imaginons que l'Univers et les choses peuvent avoir une existence autre que celle qui existe dans notre esprit. Donc, tout ce qui nous entoure n'existe que dans notre esprit. »

Commentaires