Séquence théâtre : texte et représentation Dissertation

Séquence théâtre : texte et représentation
Dissertation s'appuyant sur un corpus de documents : «Note et contre-notes» et «Rhinocéros» d' Ionesco, «Le théâtre et son double» d'Arthaud et «Ruy Blas» d'Hugo pour savoir si le texte seul ne suffit pas pour apprécier et comprendre une œuvre.
№ 27672 | 1,440 mots | 4 sources | 2009 | FR
Publié le janv. 19, 2012 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le théâtre et son double » d'Antonin Arthaud et » Notes et contre-notes » d'Eugène Ionesco – datant respectivement de 1938 et 1966 – sont deux essais concernant le travail de mise en scène d'une œuvre littéraire. Ils prônent tous deux l'importance de la gestuelle et des accessoires utilisés au même titre que celle de l'énonciation. Ruy Blas et Rhinocéros, de Victor Hugo et Ionesco sont deux pièces de théâtre. D'après ces quatre extraits, nous nous interrogerons sur le rôle de la représentation théâtrale.
Nous verrons dans un premier temps qu'il n'est pas indispensable de voir une pièce de théâtre pour pouvoir la comprendre, le texte peut être amplement suffisant. Cependant, la mise en scène est un complément qui peut renforcer certains aspects du texte non remarqués à la lecture. Mais il est vrai que certaines pièces sont écrites uniquement pour être jouées, tandis que d'autres peuvent demeurer un texte uniquement littéraire. De plus, certaines personnes sont plus sensibles à une représentation théâtrale qu'au texte en lui-même, c'est en effet beaucoup plus ludique.

Extrait du document:

En effet, une mise en scène est tout à fait intéressante car elle le fruit de l'interprétation d'un metteur en scène. Ce dernier retranscrit donc sa propre lecture qui peut confirmer la nôtre ou bien nous faire redécouvrir un aspect du texte auquel nous n'avons pas prêté grande attention. L'interprétation d'un texte peut varier selon une époque, un contexte politique ou un parcours de vie. Il y a une multitude de regards possibles sur une œuvre et donc une multitude d'interprétations.
  • Dissertation de littérature qui cherche à savoir si le fait d'être jouée porte préjudice à une pièce de théâtre ou permet, au contraire, de l'expliciter, voire de l'approfondir.
    № 1553 | 2,890 mots | 0 sources | 2005 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui se pose la question de la liberté d'interprétation de l'oeuvre dramatique dans la représentation.
    № 782 | 1,300 mots | 7 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui commente les propos du scénographe Gilles Aillaud affirmant que les pièces de théâtre ne sont "pas à représenter mais à lire", position doublement paradoxale au regard de la définition même du théâtre.
    № 2133 | 2,700 mots | 0 sources | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires