Si toutes les opinions se valent, alors n'y a-t-il aucune vérité ? Dissertation by galiane

Si toutes les opinions se valent, alors n'y a-t-il aucune vérité ?
Dissertation de philosophie qui analyse en quoi les divergences d'opinions contribuent à la recherche de la vérité.
№ 6428 | 1,045 mots | 4 sources | 2007
Publié le juin 17, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les divergences d’opinions permettent d’avoir une vision plus large de la vérité. Même si toutes ces opinions se valent et sont intéressantes, il existe tout de même des vérités à chercher. Les opinions ne sont qu’une part infime de ces vérités, elles aident cependant à s’approcher de ces dernières et ainsi mieux comprendre le sens de la vie. La vérité est un terrain trop vaste pour que quiconque puisse prétendre la connaître, même en ayant diverses opinions sur la question. C’est pour cela qu’à chaque nouvelle arrivée d’une opinion, tout ce qui nous semblait vrai jusque là est remis en cause. C’est à chaque fois un nouveau remaniement de notre pensée pour nous permettre d’approcher un peu plus de la vérité.

Extrait du document:

Une opinion est un avis sur un problème posé. C’est ce que l’on pense comme étant vrai. Mais tout le monde ne pense pas pareillement et il y a des divergences entre les personnes. Des débats peuvent s’instaurer dans lesquels chacun défend son opinion en donnant des arguments. Chaque homme lit ce qu’il y a en lui et l’exprime selon ses passions : ça peut-être la crainte, l’arrogance ou la vanité. On n’accepte pas l’opinion des autres, elle nous semble inférieure à la nôtre, nous, on connaît la vérité et ce que les autres disent ne nous intéresse pas, puisqu’ils ont faux. Selon Leibnitz, dans « Nouveaux essais sur l’entendement humain », « Dieu a donné à l’homme des instincts qui portent d’accord et sans raisonnement à quelque chose de ce que la raison ordonne », c’est-à-dire que pour faire des choses que l’on apprend dès son enfance, Leibnitz prend l’exemple de la marche, on ne réfléchit pas, cela nous vient naturellement, c’est un instinct.

Commentaires