Société animale et société humaine Dissertation by Rachel

Société animale et société humaine
Dissertation qui pose la question de savoir s'il est naturel pour un être vivant de vivre regroupé avec les siens, ou si c'est un phénomène induit par la raison.
№ 3474 | 3,190 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 14, 2008 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On distingue, dans l’association d’un groupe d’individus, la société animale de la société humaine : quand l’une est gouvernée par l’instinct, l’autre est organisée selon des institutions, une culture, véhiculée par le langage.
Cette dissertation montre que le langage fait partie des fondements de la société humaine et évolue avec elle, contrairement au monde animal. Puis que le langage induit une certaine forme de sociabilité de l’homme par la convention, qui n’existe pas dans la société animale, ce qui remet en question le côté naturel de la création de la société humaine.
Enfin, elle s'interroge sur la complexité des rapports que l’homme entretient avec cette société, en le comparant au comportement animal.

Extrait du document:

Si l’on considère que l’homme fait partie de la nature, on peut en tirer l’idée que la société humaine s’est formée de manière naturelle : la nature étant ici considérée comme un agencement de moyens en vue de fins. Pour Aristote, la société humaine est aussi naturelle que la société animale. Il explique, dans sa Politique, que l’homme est un « animal politique » : le premier lien qui unit les hommes entre eux est celui construit par les besoins naturels et vitaux. La cité est édifiée en fonction de ces besoins. On peut rapprocher cela du lien familial : c’est la première forme de communauté existante. Elle est fondée principalement sur la satisfaction des besoins quotidiens : car il est certains besoins que seul, l’individu ne peut combler. Prenons par exemple un couple isolé dans la nature. A la naissance d’un enfant, l’homme s’occupera de nourrir la femme affaiblie qui ne pourra aller chercher elle-même sa nourriture. Ce qu’il n’était pas obligé de faire en temps normal puisqu’elle pouvait s’en charger. Outre ce besoin de nourriture, les trois individus devront faire face à d’autres besoins qu’ils ne pourront sans doute pas satisfaire.

Commentaires