Suffit-il d'être différent pour être soi-même ? Dissertation

Suffit-il d'être différent pour être soi-même ?
Dissertation qui cherche à savoir comment, à l'heure de la société de consommation, l'on peut rester soi-même.
№ 19960 | 1,535 mots | 0 sources | 2009
Publié le sept. 16, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chaque homme possède un caractère propre. En cela, chaque homme est différent des autres. Mais suffit-il d'être différent d'autrui pour être soi-même ? Le verbe « suffire » indique qu'il « faut seulement » se distinguer d'autrui pour être soi-même, pour être différent. Etre différent signifie ne pas avoir les mêmes caractéristiques qu'autrui, se distinguer de lui. Etre soi-même, c'est révéler son caractère propre, sa manière propre d'être et de penser. C'est ce qui me rend original et donc, différent d'autrui d'où le pléonasme fondamental qui consiste en ce qu'être soi, c'est forcément être différent d'autrui. Mais est-ce vraiment cela ? Dans « autrui » se cache le terme « autre » qui est à distinguer de « différent ». Être différent, c'est être opposé, ne pas avoir les mêmes caractéristiques. Cela n'inclut pas la singularité totale et le caractère absolument unique d'une chose. En revanche, « être autre », c'est être unique, inimitable ? L'autre, c'est quelque chose venant d'ailleurs, de complètement nouveau. L'autre, on ne peut pas le comparer. Dès lors, être soi-même, si c'est être autre, c'est être ce qui me singularise du reste du monde. Mais quels sont les facteurs impliqués ? Qu'est ce qui fait que je suis réellement moi-même ? Comment être soi-même ?
Pour extirper la substantifique moelle de ces questions, il convient tout d'abord de voir qu'être soi-même, c'est seulement être différent des autres. Puis, l'étude verra que cela ne suffit pas, il faut « être autre ». Enfin, la réflexion nous convie à étudier que je ne suis en fait jamais moi-même car je suis un être changeant, qui évolue, différent à chaque instant.

Extrait du document:

En outre, pour être soi-même, il ne faut pas se différencier par simple opposition aux autres mais pour essayer de chercher ce qui me distingue d'autrui en cherchant à l'intérieur de soi. Je ne me distingue des autres non pas par une coiffure, ce qui serait superficiel mais bien plus par ce que je pense personnellement et ressent au fond de moi. Pour être soi-même, il ne faut pas essayer à tous prix de se différencier des autres, il faut faire des recherches sur soi-même, apprendre à se connaitre soi-même. La différence des autres n'est qu'un moyen pour arriver à être soi et non une fin. Autrement dit, c'est la différence des autres qui nous aide à nous percevoir réellement. Nous sommes différents des autres naturellement et n'avons nul besoin de nous créer des différences pour être « nous-mêmes ». Nous avons seulement besoin d'affirmer nos différences déjà existantes, de réaliser que nous sommes différents et donc nous-mêmes au contact des autres.

Commentaires