Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis ? Dissertation by gabber06

Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis ?
Dissertation de philosophie traitant de la connaissance de l'homme par lui-même.
№ 7187 | 1,205 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 15, 2008 in Philosophie , Psychologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'autobiographie est issue de la culture européenne occidentale et chrétienne : elle hérite de la pratique de la confession qui est une analyse de l'individu sur lui-même.
Les premiers écrits proches du genre autobiographique sont d'ailleurs chrétiens, nous pouvons citer "Les Confessions de Saint Agustin", 13 livres rédigés entre 397 et 401 qui constituent une véritable innovation dans la littérature antique. Il veut avoir conscience de qui il est. La conscience étant la connaissance plus ou moins claire de ses états intérieurs tels que ses pensées, ses sentiments, du monde extérieur et de soi-même.
Cependant, l'homme a-t-il la capacité de pouvoir se connaître ? L'homme possède-t-il la qualité et l'expérience de cette connaissance parfaite ? Autrui est-il nécessaire à la constitution de mon existence ?En quoi suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis. Néanmoins, ce pouvoir n'a-t-il pas de limites ?

Extrait du document:

Freud utilise la méthode cathardique, les anciens désirs se transfèrent sur l'analyste. Pour parvenir à la conscience de soi, on a besoin de l'aide extérieure, le dialogue est donc nécessaire et même indispensable pour les névrosés.
L'analyste se réincarne pour le passé, par questionnement assidu, on restitue les souvenirs chez les malades et les sentiments se trasfèrent sur le médecin. Autrui est nécessaire pour me faire découvrir la part inconsciente qui est en moi.

Commentaires