Suis-je pour moi un étranger ? Dissertation

Suis-je pour moi un étranger ?
Dissertation sur la connaissance que l'homme a de lui-même et se demandant si cette connaissance est innée ou acquise.
№ 23803 | 1,670 mots | 0 sources | 2011
Publié le avr. 19, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Il se trouve autant de différence de nous à nous-mêmes que de nous à autrui. » Ainsi écrivait Montaigne au 16ème siècle dans ses Essais, affirmant que l'homme serait différent de lui-même, étranger à sa propre personne, et soulevant ainsi la question « Suis-je pour moi un étranger ? ». En effet, le « moi », c'est-à-dire le sujet par opposition à l'objet, ou le « je », sujet actif se prenant lui-même pour objet, s'opposent à l' « étranger », individu sans rapport avec ces deux entités, inconnu par elles à première vue. Est-il cependant possible de relier ces concepts de « je, moi » et d' « étranger » par le verbe être dont l'attribut désigne l'essence, la nature première du sujet ? Etranger serait dans cette perspective la nature-même du moi.

1. La connaissance de soi-même rencontre des limites
2. L'être humain possède cependant une certaine connaissance innée de sa propre personne, mais celle-ci n'est jamais totale et évolue perpétuellement

Extrait du document:

Chaque individu est en effet la personne possédant une connaissance la plus intime d'elle-même. Elle est la seule à connaître son intériorité, ses pensées et sentiments, si elle prend la décision de na pas les révéler à autrui. Elle peut ainsi être, grâce à sa conscience réflexive, consciente de ses propres sentiments : par la conscience simple, l'individu prend conscience des éléments qui l'entourent mais ne prend pas conscience d'avoir conscience. C'est ce dernier mouvement qui s'opère dans le cadre de la conscience réflexive : l'individu prend conscience de lui-même en tant qu'objet pensant et peut alors s'étudier ; le « moi » devient sujet du « je ». De plus, un individu ressent des sensations qu'il n'est pas nécessairement possible de traduire par des concepts ou des mots.
  • Dissertation de philosophie abordant le sujet de savoir si la conscience reflète l'image de l'être humain.
    № 14400 | 1,520 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation autour d'une citation de Nietzsche qui affirme que : "Nous sommes éternellement condamnés à subir cette loi : chacun est le plus étranger à soi-même".
    № 11586 | 1,640 mots | 0 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique sur la passion et la conscience de soi; le devoir s'intéresse plus particulièrement aux effets de la passion sur l'homme.
    № 1129 | 1,260 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires