"Tachez de saisir votre conscience et sondez la. Vous verrez qu'elle est creuse, vous n'y trouverez que de l'avenir". Dissertation

"Tachez de saisir votre conscience et sondez la. Vous verrez qu'elle est creuse, vous n'y trouverez que de l'avenir".
Dissertation basée sur une affirmation de Sartre se demandant comment l'individu perçoit le présent si la conscience ne contient que de l'avenir.
№ 30765 | 1,210 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le juin 30, 2014 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sartre écrit « Tachez de saisir votre conscience et sondez la. Vous verrez qu'elle est creuse, vous n'y trouverez que de l'avenir ». Si l'on considère la conscience comme cette faculté mentale qui permet d'appréhender de façon subjective les phénomènes extérieurs, alors Sartre affirme que la conscience projette constamment l'individu dans l'avenir sans jamais garder trace des sensations du passé : dès lors qu'elles sont perçues, elles quittent le siège de la conscience comme si la conscience était dépourvue de mémoire. Mais alors, si la conscience ne contient que de l'avenir, comment est-ce que l'individu perçoit-il le présent ? En d'autres termes, si la conscience n'est qu'intentionnalité, dans quelle mesure l'homme est-il capable d'apprécier le présent ?

1. Il est vrai que l'homme est « un être de projet », s'il ne l'était pas il serait conditionné par le passé et cela reviendrait à nier toute liberté humaine
2. Mais si l'homme n'est que projet, comment peut-il être à même de vivre ?

Extrait du document:

Comparé au passé et au futur, le présent n'a pas d'existence comme nous venons de le dire, cependant, en considérant un instant précis, seul le présent existe réellement. Ainsi le temps n'est que la succession d'instants ponctuels de l'avenir vers le passé. Bergson montre ainsi que notre intelligence comprend le temps à partir de l'instant ponctuel : elle le spatialise, puisque la ponctualité n'est pas une détermination temporelle mais spatiale elle s'oppose ainsi à la durée qui n'est pas ponctuelle, mais continue, parce que notre conscience dans son présent se rapporte toujours à son passé et se tourne déjà vers son avenir. La durée non mesurable, hétérogène et continue est donc le vrai visage du temps avant que notre intelligence ne le décompose en instants distincts.
Ainsi se tourner vers l'avenir n'est bénéfique que si l'on reste attentif à l'hétérogénéité de la vie sensible.
  • Fiche de lecture de l'œuvre « Aimez-vous la Géographie ? », d'Armand Frémont dans laquelle sous un titre interrogatif assez percutant, l'auteur géographe nous propose une invitation à la Géographie.
    № 23150 | 7,820 mots | 0 sources | 2011 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant quels sentiments suscitent la conscience de devoir mourir pour l'être humain.
    № 27739 | 860 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur l'expression d'un message qui serait intégralement soumis à la conscience de son émetteur.
    № 26285 | 1,525 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires