« Théodore de Banville » de Baudelaire Dissertation

« Théodore de Banville » de Baudelaire
Dissertation portant sur une citation extraite de l'ouvrage « Théodore de Banville » de Baudelaire soulignant l'importance de l'exceptionnel en poésie.
№ 24779 | 2,540 mots | 9 sources | 2011
Publié le juin 06, 2011 in Littérature
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Tout mode lyrique de notre âme nous contraint à considérer les choses non pas sous leur aspect particulier, exceptionnel, mais dans les traits principaux, généraux, universels. » (Baudelaire, « Théodore de Banville »).

Nous opposerons le mot « exceptionnel » à « banal » et « commun ». Nous soulignerons ici, l'importance de l'exceptionnel en poésie. Selon Baudelaire, le vrai lyrisme s'intéresse dans tout sujet à ce qu'il a de général, ou d'universel. Il refuse l'anecdotique, le particulier, le singulier, voire le bizarre ou l'étrange. Mais nous pouvons remarquer que la thèse de Baudelaire ne v pas de soi : elle est paradoxale, voire polémique. Elle va à contre courant d'une réflexion répandue du lyrisme. Baudelaire récuse que le lyrisme soit l'expression d'une subjectivité singulière. Il semble même s'opposer à l'esthétique du bizarre qui sera en partie sienne dans Le Spleen de Paris et les « tableaux parisiens » des Fleurs du mal. La position de Baudelaire a le mérite de nuancer une idée trop reçue. Mais le goût du paradoxe ne le mène-t-il pas trop loin ?

1. La poésie néglige l'anecdotique et embrasse un point de vue général et universel
2. Le particulier et le singulier, l'exceptionnel et l'anecdotique, font irrémédiablement partie du mode lyrique
3. L'expérience poétique est celle d'une tension et d'un battement entre particulier et général. Le poète est celui qui a la faculté de donner au général toue la saveur du particulier, et de conférer au particulier une portée générale et universelle

Extrait du document:

L'expérience poétique est celle d'une tension et d'un battement entre le particulier et le général. Le poète est très certainement celui qui a la faculté de donner au général toute la saveur du particulier, et de conférer au particulier une porte générale et universelle ? En effet, le mariage du particulier et du général intensifie l'émotion poétique. Ainsi, le « Pont Mirabeau » d'Apollinaire dans Alcools, développe le thème éternel de la fuite du temps et de l'inconstance du sentiment amoureux. Le lieu du poème, absolument singulier, est le Pont Mirabeau, dont la particularité est qu'il est le premier à avoir été construit avec des techniques et des matériaux modernes : c'est un pont en métal.
  • Commentaire du poème de Charles Baudelaire extrait du "Spleen de Paris". Le poète retrouve la solitude, après une journée où il n’a cessé de constater à quel point les rapports humains sont fondés sur la fausseté, l’artifice et la mesquinerie.
    № 1867 | 11,100 mots | 0 sources | 2006 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du poème « Harmonie du soir », issu du recueil « Les Fleurs du mal » de Charles Baudelaire se demandant comment le poète traduit, ici, sa tristesse et son évolution.
    № 28231 | 2,430 mots | 0 sources | 2008 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du poème "La vie antérieure" extrait des "Fleurs du mal", dans lequel transparaît la tension entre désespoir et perfection qui habite Baudelaire.
    № 4324 | 970 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires