Tous les hommes sont-ils des personnes ? Dissertation

Tous les hommes sont-ils des personnes ?
Dissertation portant sur les critères qui définissent la personne humaine. (pdf)
№ 26453 | 5,795 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 02, 2011 in Philosophie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les progrès de la médecine et de la biotechnologie ont produit de nouvelles situations et par conséquent de nombreux problèmes touchant la vie et la mort. La recherche sur l'embryon et son clonage thérapeutique ou reproductif, la possibilité de l'eugénisme, l'infanticide ou l'euthanasie d'êtres humains séniles ou atteints d'un handicap mental très lourd, ou encore la définition de la mort et ce qui en découle pour la transplantation d'organes font l'objet de vifs débats depuis quelques années. Ces différents problèmes éthiques renvoient à une interrogation fondamentale : quel critère définit la personne humaine ? qui est une personne ? et si ce critère est persistant : tous les êtres humains sont-ils des personnes ?

1. La conception de Locke : la personne « désubstantialisée »
2. Tous les hommes sont-ils des personnes ?
3. La philosophie présuppose-t-elle une rupture avec l'attitude naturelle

Extrait du document:

En ce qui concerne les petits enfants, l'argument nominaliste consiste à dire qu'ils sont seulement des personnes potentielles. Ils ont d'abord besoin de la cooptation au sein de la communauté de reconnaissance pour devenir des personnes. Or la reconnaissance présuppose déjà ce qui est à reconnaître. Mais il faut encore dire quelque chose du concept de personne potentielle. Il n'y a pas de personne potentielle. Les personnes possèdent des capacités, des potentialités. Les personnes peuvent se développer. Mais quelque chose ne peut pas se développer pour devenir une personne. Quelque chose ne devient pas quelqu'un.

Commentaires