Toutes les opinions sont-elles tolérables ? Dissertation

Toutes les opinions sont-elles tolérables ?
Dissertation philosophique qui pose la problématique suivante : qu'est-ce qui fait qu'une opinion peut être intolérable ? Doit-on tout tolérer, même ce qui nous paraît intolérable ? Et est-ce que toutes les opinions sont tolérables ?
№ 14234 | 1,750 mots | 0 sources | 2010
Publié le mars 17, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chaque personne possède une opinion sur un sujet, différente par rapport à d‘autres personnes, ou au contraire, partagée. On nous apprend à réfléchir, à donner notre jugement pour faire avancer les choses. Mais, deux opinions différentes pour un même sujet se valent-elles ? Quant à la tolérance, elle est l'un de nos devoirs essentiels. L'une des premières choses que l'on nous apprend est d'être tolérant, malgré les différences des autres. On nous demande toujours de ne pas s'arrêter aux différence de peau, d'idées, de cultures. Pourtant, certaines fois, les opinions peuvent être tellement odieuses qu'il est impossible de rester tolérant face à ces jugements. Qu'est-ce qui fait qu'une opinion peut être intolérable ? Doit-on tout tolérer, même ce qui nous paraît intolérable ?

Extrait du document:

Ainsi, il faut toujours faire attention à la portée de nos actes. Chaque chose que l'on fait peut un jour nous faire valoir le fait d'être amené en justice. Mais au niveau des paroles, quelle est la portée de nos paroles par rapport aux autres ? On dit souvent qu'une simple parole peut faire plus de mal qu'un acte. Il existe en effet le mal physique, mais aussi un mal psychologique. Une opinion peut ainsi blesser une personne. Et dans ce cas-là, dans le respect d'autrui, quelles sont les limites de la tolérance d'une opinion ?. De nombreuses opinions peuvent aujourd'hui nous valoir l'obligation de se retrouver devant un jury. En effet, une opinion raciste est aujourd'hui punie par le loi, car ces paroles sont choquantes et blessantes pour les personnes concernées.

Commentaires