Un état sans conflits, est-ce possible, est-ce souhaitable ? Dissertation

Un état sans conflits, est-ce possible, est-ce souhaitable ?
Dissertation de philosophie portant sur la nature de l'État et sur le rôle des conflits au sein de celui-ci.
№ 10806 | 1,090 mots | 0 sources | 2009
Publié le avr. 22, 2009 in Philosophie , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La question du gouvernement, que ce soit d'une communauté ou d'un pays a toujours ‎suscité diverses interrogations : Quel régime fonctionnerait le mieux ? est-ce qu' une démocratie est plus souhaitable qu'une ‎monarchie pour une bonne entente entre les hommes ? Les conflits ont bien sûr toujours ‎eu lieu, que ce soit à l'intérieur de l'Etat, dans la relation du ‎peuple à l'Etat. Est-ce que les conflits ne feraient pas partie de ‎la nature profonde de l'Etat ? Un Etat sans conflits ne se verrait-il pas atrophié ? Un Etat sans conflits serait-il légitime ou ne serait-ce qu'une utopie ?

Extrait du document:

Tout d'abord, il est important de définir les concepts : qu'est-ce exactement que l'Etat ? C'est une ‎institution qui détient et exerce le pouvoir politique, c'est-à-dire l'art et la pratique de gouverner un ‎peuple : il détient le monopole de la force. Selon qu'il s'agisse d'un Etat totalitaire ou d'un Etat ‎démocratique, le peuple a le droit de s'exprimer et d'élire ses représentants. Si le pouvoir – du moins ‎une partie – est au peuple, il est évident que les divergences d'opinion créent des désaccords et des ‎conflits. Qu'entendons-nous alors par conflits ? Cela peut aller de simples mécontentements et désaccords ‎à des guerres et autres destructions. Ils peuvent avoir lieu entre les gouvernements eux-mêmes ou ‎dans leur relation aux gouvernés. Malgré ces conflits, l'Etat poursuit un but comme toute ‎institution : Hobbes pensait qu'il avait des finalités matérielles tandis que Spinoza disait « la fin de ‎l'Etat est en réalité la liberté ».‎

Commentaires