Un fascisme français pendant l'entre-deux guerres ? Dissertation

Un fascisme français pendant l'entre-deux guerres ?
Dissertation qui se demande en quoi l'existence de regroupements fascistes en France traduit ou ne traduit pas un caractère fasciste de la société française d'entre-deux guerres.
№ 11945 | 1,650 mots | 5 sources | 2008
Publié le juil. 16, 2009 in Histoire , Relations Internationales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La période d'entre-deux guerres est politiquement marquée, d'une part par la prise de pouvoir de Benito Mussolini en 1922 en Italie, mettant en place un régime fasciste, d'autre part par l'élection d'Hitler au Reichstag en 1933 en Allemagne, ce qui aura pour conséquence peu de temps après l'établissement d'un état totalitaire national-socialiste. Durant ces mêmes années, et dans le même contexte de crise sociale ou économique, on peut voir fleurir en France des rassemblements politiques – peu nombreux mais non négligeables – ayant des sensibilités plus ou moins fascistes. Néanmoins, l'orientation politique plus ou moins fasciste de ces regroupements politiques ne mènera pas en France à une prise du pouvoir par un personnage charismatique ni à l'établissement d'un régime totalitaire.

Extrait du document:

De la politique menée par de Gaulle dans les années 1950 afin d'oublier la «honte» du régime de Vichy en laissant planer l'idée d'une «immunité» de la France face aux régimes autoritaires qui l'entouraient, à l'oeuvre de l'historien Robert Owen Paxton La France de Vichy 1940-1944 publié en 1973 et changeant radicalement la vision du comportement français face à l'occupant, les orientations et affinités politiques françaises durant les années qui ont précédé la Deuxième Guerre mondiale font l'objet d'un vif débat historiographique.

Commentaires