Une littérature qui bouge Dissertation

Une littérature qui bouge
Dissertation littéraire sur ce que Julien Gracq apelle la "littérature qui bouge", en opposition à la littérature Monument récusée par la majeure partie des penseurs actuels.
№ 11044 | 2,360 mots | 0 sources | 2009
Publié le mai 14, 2009 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Commentez et discutez ce propos de Julien Gracq ("En lisant, en écrivant", Paris, 1980, p. 284): «Ce que nous voulons, c'est la littérature qui bouge, et saisie dans le moment même où elle semble bouger encore, tout comme nous préférons une esquisse de Corot ou de Delacroix à leurs tableaux finis. Ce que nous ne voulons plus, c'est la littérature-monument, c'est tout ce qui a senti le besoin de se mettre en règle avec les permis de construire de son époque».
Visiblement, on distingue «la littérature qui bouge» donc non aboutie et «la littérature monument» celle qui est figée dans le temps comme deux littératures à part. Comment peut-on dire que la littérature monument et la littérature sans cesse en mouvement, se présentant d'abord comme étant deux notions antagonistes, se révèlent être en réalités complémentaires ?

I. Les caractéristiques de la littérature au sens strict
II. L'importance de la «littérature qui bouge»
III. On ne peut dissocier les deux genres

Extrait du document:

C'est aussi dans cet inachèvement que l'artiste laisse son geste créateur et c'est donc ce geste créateur qui reste inoubliable aux yeux des lecteurs. Une œuvre peut être le fruit de la réalisation d'un auteur illustre et témoigner de la littérature qui bouge. Il convient ainsi d'analyser l'exemple de La Bruyère, dans Les Caractères, une œuvre qui bouge par excellence et qui ne cesse aujourd'hui de bouger mais qui pourtant est considérée comme un monument de la littérature française. Il est sans cesse « restauré » par le lecteur à chaque lecture qui est effectuée. Dés 1670, La Bruyère consigne le résultat de l'observation de ses contemporains dans le but, un jour de les publier même si par ailleurs il ne sait pas encore quelle forme prendra l'ouvrage. Jusqu'à sa mort il retravaille à l'élaboration de son oeuvre, comme si elle ne devait jamais être achevée.
  • Exposé sur la réputation de la littérature de jeunesse anglaise dont la réputation est en péril.
    № 22402 | 2,425 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé portant sur la littérature de la Shoah à partir de la rencontre entre l'écrivain slovène Boris Pahor et l'écrivain hongrois Imre Kertész, prix Nobel de littérature en 2002.
    № 9915 | 2,200 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de littérature qui cherche à savoir si un auteur engagé a le pouvoir de changer la société.
    № 1286 | 2,580 mots | 0 sources | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires