Une oeuvre d'art doit-elle être belle ? Dissertation by jullian14

Une oeuvre d'art doit-elle être belle ?
Dissertation de philosophie qui cherche à savoir si l'art et la beauté sont indissociables, c'est à dire si la beauté est un devoir, une obligation pour l'oeuvre d'art.
№ 2550 | 1,250 mots | 0 sources | 2007
Publié le janv. 09, 2008 in Philosophie , Histoire de l'Art
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le Larousse définit l'oeuvre d'art comme "un ensemble des productions d'un artiste, notamment de celles réalisées au moyen de technique particulière". L'oeuvre d'art est donc la résultante d'un travail réfléchi de l'artiste. Selon cette définition, seul l'artiste peut créer une oeuvre d'art, car seul de la particularité de son travail peut émaner une oeuvre d'art. Mais alors qui est l'artiste, comment se définit-il ?

Extrait du document:

L'artiste est donc une personne qui à une pratique artistique qu'il a appris à pratiquer. L'artiste devient alors professionnel, cela signifie que l'oeuvre d'art qui résulte de son dur labeur n'est que l'aboutissement de son travail particulier, comme une voiture sortant de l'usine qui n'est que la résultante d'un travail spécifique de l'ouvrier. L'artiste est considéré comme un ouvrier. Mais l'art se consomme t-il comme une voiture ?
Pourtant pour Hannah Arendt (cf. La crise de la culture, folio essais 113), "l'artiste est le producteur authentique des objets que chaque civilisation laisse derrière elle comme la quintessence et le témoignage durable de l'esprit qui l'anime". L'artiste devient alors le témoin privilégié de son époque, son oeuvre devient le meilleur témoignage de l'esprit, de l'idéologie de sa société. L'artiste prend la forme de l'anthropologue, il étudie sa société ; il est philosophe car il retire de son analyse des critiques ; puis il est historien car il tient à faire connaître sa civilisation à travers les siècles.

Commentaires