Villes et pauvreté dans les Sud(s) Dissertation by Bergotte

Villes et pauvreté dans les Sud(s)
Dissertation visant à déterminer si la pauvreté urbaine dans les Suds est le signe de l'échec de leur métropolisation.
№ 15620 | 2,019 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 09, 2010 in Économie , Géographie , Tourisme , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ces villes engendrent deux aspects : l'un positif puisqu'elles sont le signe de la croissance, l'autre négatif puisqu'elles attirent trop par cette même croissance, qui ne profite qu'à quelques uns, laissant en marge des pauvres, ce que révèlent les bidonvilles, favelas, taudis et autres espaces de pauvreté. Apparemment, les villes des sud semblent concentrer de la pauvreté. Pourquoi les pauvres y sont-ils si nombreux ? On serait tenté d'y voir le résultat d'une adaptation à l'économie de marché, à la fois trop intéressée et à la fois peu soucieuse de politique sociale. Peut-être la pauvreté est-elle résiduelle, comme certains gouvernements des PDEM la considèrent, vu la progression de la métropolisation. Peut-être aussi les villes et leur pauvreté matérialisent-elles les dysfonctionnements d'un système mal adapté ou mal adaptable. En apparence, vu la part de la pauvreté dans cet espace urbain, il semblerait que l'échec soit plus généralisé que la réussite. Pour autant, le fait est que ces villes sont des pôles d'échanges et attirent la population. Comment dépasser la contradiction ? L'absence d'accompagnement de l'urbanisation n'est-elle pas la vraie responsable ?

Extrait du document:

Le fait est que les sud sont connus pour leur pauvreté, surtout urbaine. Il apparaîtrait alors que la métropolisation non maîtrisée entraîne avec elle le développement de la pauvreté car le souci de croissance n'est pas associé au souci du développement humain qui survit mal aux différentes crises de la seconde moitié du XXe siècle qui sont aussi des crises urbaines. En effet, un parallèle pourrait être établi entre l'Amérique du sud et l'Afrique. Le cas de Sao Paulo est révélateur pour la première.

Commentaires