Y-a-t'il des écrivains mineurs ? Dissertation by Phil89

Y-a-t'il des écrivains mineurs ?
Dissertation se demandant si la valeur et le talent d'un écrivain peuvent se mesurer sur la base de critères objectifs.
№ 30847 | 4,660 mots | 5 sources | 2014 | FR
Publié le août 26, 2014 in Littérature , Philosophie , Littérature Etrangère
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1934, le romancier Malva rejoint le groupe surréaliste « Rupture », « J'aime ces textes que vous m'envoyez, écrits avec un morceau de charbon. » lui écrira Fernand Dumont, ainsi Malva n'est en réalité pas accueilli pour ses mots, son talent, mais pour ce qu'il est avant même d'être un romancier, un mineur. Malva est ainsi l'un des rares représentants de ce que l'on pourrait appeler un écrivain mineur, un écrivain dont la vie aura constamment hésité entre le noir de l'encre et celui du charbon. Mais ce n'est pas pour cela que l'on s'intéressera à Malva, d'ailleurs peu sont ceux qui s'intéressent encore à lui de nos jours. C'est justement parce qu'il est aujourd'hui oublié que Malva mérite d'introduire cette dissertation, parce qu'il apparaît non comme un écrivain mineur, mais comme un « écrivain mineur ».

1- Faut-il imiter l'attitude galiléenne et voir dans une œuvre entière « un livre écrit en langage mathématique » ?
2— Si l'histoire littéraire permet donc de hiérarchiser les écrivains n'est-ce pas aussi parce que seuls les écrivains majeurs y ont eu un rôle à jouer ?
3— Les jugements de valeur dépendent toujours de la conception d'une époque

Extrait du document:

Dans sa Poétique Aristote définit une hiérarchie des genres littéraires qui restera de vigueur jusqu'à une époque relativement tardive. Si pour Aristote le genre de la comédie est un genre mineur face à celui de la tragédie, les Classiques et ce jusqu'à Molière conserveront cette idée de hiérarchie entre genre comique et genre tragique. Le roman, celui-là même qui au dix-neuvième apparaît comme le genre dominant, restera longtemps le genre littéraire attitré aux femmes et aux enfants. L'histoire de la littérature est donc marquée par une hiérarchie constante entre ses différents genres, or qui dit hiérarchie entre genres distingue par voie de conséquences des genres majeurs, nobles et des genres mineurs vulgaires et bas.

Commentaires