Y a-t-il des guerres justes ? Dissertation by Maldoror

Y a-t-il des guerres justes ?
Dissertation qui pose la question de savoir s'il y a une rationalité des intentions et de la mise en œuvre de la guerre.
№ 4071 | 1,600 mots | 0 sources | 2007
Publié le mars 03, 2008 in Histoire , Philosophie , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La guerre, en tant que tension entre deux fins opposées, apparaît dès l’abord comme une négation de la justice et de la légalité au sens où elle provoque des comportements humains qui s’y opposent.
Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine, prônant déjà en 1905 la révolution bolchevique, déclarait que cette dernière était «de toutes les guerres la seule qui soit juste».
Distinguant le caractère légitime de l’intention de la violence du moyen, la possibilité qu’existe cette guerre juste apparaît dès lors problématique. En effet, le principe même de la mort individuelle au nom d’une communauté a une légitimité discutable.
Comment déterminer la valeur morale des finalités d’un conflit ?
Y a-t-il une justification du truchement de la violence par la finalité intentionnelle ?

Extrait du document:

D’un point de vue institutionnel pour commencer, la justice est l’expression d’un droit positif préétabli. Elle a cours par le biais de la magistrature qui détermine de manière culturelle les lois auxquelles il faut obéir et qui doivent être tenues pour universelles. S’appuyant nécessairement sur une forme de droit naturel, le droit positif rend de manière systématique le meurtre répréhensible. Or l’idée même de guerre arrive en contradiction avec cette loi fixée par la légalité et suppose sa transgression. Dans ce cas, c’est un problème éthique qui va déterminer le caractère juste de cette sursomption de la légalité. Il s’avère que Kant, dans la Critique de la raison pratique, fixe l’action morale comme une obéissance catégorique à la loi qui pour s’appeler loi doit tenir de maxime universelle. La guerre, en tant qu’impératif hypothétique transgressant la loi bouleverse le caractère moral et légal d’une telle action. Par conséquent, passer outre la loi sur le meurtre se fait nécessairement dans le domaine du particulier et n’obéit pas à l’universalité de la raison. La guerre ne peut dans ce cas avoir une dimension juste car elle est illégale, immorale et irrationnelle.


  • Dissertation se demandant si les guerres telles qu'elles sont menées aujourd'hui sont radicalement différentes de celles d'avant la fin de la Guerre froide.
    № 26488 | 1,390 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui se demande dans quelle mesure les notions de moralité et de justification des conflits demeurent ambigües malgré un relatif consensus autour du concept de «guerre juste».
    № 11569 | 3,950 mots | 0 sources | 2009 | FR | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation exposant ce que l'on entend par vrais et faux besoins.
    № 28151 | 1,280 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires