Clivages ethniques et sociaux professionnels Document by joscampus04

Clivages ethniques et sociaux professionnels
Sujet d'invention qui consiste à se mettre dans la peau d'un intellectuel parisien interrogé pour une enquête faite par un hebdomadaire au sujet des clivages ethniques et sociaux professionnels.
№ 5823 | 1,255 mots | 5 sources | 2008
Publié le mai 20, 2008 in Sciences Politiques , Sociologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l’heure où le monde politique et les médias se concurrencent dans une course effrénée à la surenchère victimaire, on assiste au démantèlement à petit feu de l’unité et de la cohésion nationale.
L’enquête fort intéressante mais complexe qui est menée aujourd’hui, semble parfaitement s’inscrire dans cette actualité.
Ce travail d'invention tente de répondre à la question : « Clivages ethniques/clivages sociaux professionnels, lesquels prédominent dans la France d’aujourd’hui ? »

Extrait du document:

Au préalable, il faudrait rappeler, les conséquences néfastes pour le peuple français, d’un cloisonnement social et/ou identitaire. En effet, l’un des soucis premiers des dirigeants politiques, est de maintenir, malgré les inégalités naturelles entre les individus, une certaine cohésion et stabilité sociale. Des inégalités fortes et persistantes entre les individus, associées à un repli identitaire violent, peuvent amener la France, comme nous l’avons vu par le passé, aux portes d’une guerre civile, symbole de la décadence et de la fin du dessein national. Ainsi, les différents clivages que rencontrent notre pays, ne seraient pas un problème en soi, si les répercutions de ces derniers ne remettraient pas en cause l’intégrité nationale. Pour reprendre les termes de Michel Boucher, il faudrait dire que «plus une société est ségréguée, plus l’expérience partagée et la référence à un avenir commun s’amenuisent». C’est dans cette perspective qu’il me semble intéressant d’apporter un regard nouveau sur l’imprégnation de ces clivages dans notre société.

Commentaires