Comment les normes ont-elles contribué à la fin de l’apartheid ? Document by eleosud2

Comment les normes ont-elles contribué à la fin de l’apartheid ?
Exposé analysant le rôle des normes internationales dans la contestation puis la chute de l'apartheid en Afrique du sud.
№ 1894 | 2,560 mots | 19 sources | 2007
Publié le nov. 25, 2007 in Histoire , Relations Internationales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Mis en place dans la société sud-africaine, l'apartheid a été contesté par l’ensemble de la société internationale ; les autres États ont condamné en parole, puis en faits, cet apartheid, montrant ainsi du doigt une réalisation de la société sud-africaine comme n’étant pas à la hauteur d’un ensemble de normes devant être désormais respectées dans le monde entier.
Cette étude montre comment et à quel moment (temps, domaine), les normes ont joué un rôle pour permettre la fin de l’apartheid en Afrique du Sud.

I. Les normes dont se réclament les mouvements de résistance interne : constructivisme et contexte normatif international essentiel pour la légitimité d’affirmer ses droits

II. Les normes incarnées par le porte-parole international – les Nations Unies : idéalisme et coopération entre des États pour l’instauration d’une société pacifique respectant certaines valeurs

III. Les normes de l’opinion publique et de la société internationale : réalisme et mise en place réelle de mesures effectives par la “loi” de l’acteur étatique

Extrait du document:

Bien que dans le droit international, la souveraineté de l’État soit en général maître mot, et l’ingérence dans les affaires intérieures rares, on sait que sur la scène internationale le comportement d’un État ne plaisant pas à un certain nombre d’autres États aura des conséquences sur cet État : une certaine pression diplomatique peut être exercée, éventuellement accompagnée de pressions économiques et même juridiques si vraiment le comportement de l’État devient une menace pour la paix internationale.
Dans le cas de l’Afrique du Sud, le comportement qui a mené à la mise en place de l’apartheid, a été fustigé par la plupart des États, bien que la contestation a attendu un certain temps avant de se faire entendre. Les normes (que l’on peut qualifier de morales, mais aussi dans leur perspective de pratique générale), ont été rappelées lorsque des organisations internationales et non-gouvernementales, des individus, etc. ont dénoncé l’apartheid comme étant contraire à des règles et des idéaux ne devant être remis en cause : les droits de l’homme, l’égalité entre les hommes quelque soit leur ethnie, race, sexe, âge…

Commentaires