« Contre la méthode. Esquisse d'une théorie anarchiste de la connaissance », Paul K.Feyerabend Document

« Contre la méthode. Esquisse d'une théorie anarchiste de la connaissance », Paul K.Feyerabend
Discussion autour de l'ouvrage « Contre la méthode. Esquisse d'une théorie anarchiste de la connaissance », de Paul K.Feyerabend dans lequel l'auteur exprime que "la science est une grande entreprise anarchiste". (PDF)
№ 31189 | 1,840 mots | 0 sources | 2014 | BE
Publié le déc. 31, 2014 in Littérature , Philosophie , Sciences
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans son introduction dans l'ouvrage « Contre la méthode. Esquisse d'une théorie anarchiste de la connaissance », Feyerabend nous expose sa vision anarchiste des découvertes scientifiques. Il pose les fondements de son livre en le commençant par une phrase exprimant son désir de ne parler que de l'anarchisme scientifique : « 'La science est une entreprise essentiellement anarchiste : l'anarchisme théorique est plus humanitaire et plus propre à encourager le progrès que les doctrines fondées sur la loi et l'ordre. “'. Il veut dire que la science n'a aucun intérêt à suivre une attitude dogmatique, celle-ci ne favorisant en aucun cas l'innovation et le progrès.

I- Résumé de l'ouvrage
II-Discussion

Extrait du document:

Deuxièmement, il faut être le plus objectif possible. Ici, je me réfère au cas de Galilée devant prouver que la terre tourne face à l'exemple de la tour formulé par ses détracteurs. Il est vrai que comme nous évoluons sur terre, nous ne sommes pas capables de ressentir ses mouvements (principe d'inertie). C'est en développant des théories alternatives que nous pouvons nous mettre d'un point de vue externe et non du point de vue interne. Voir le problème extérieurement permet une plus grande objectivité. Cependant, il est parfois impossible de le faire volontairement. C'est pourquoi il faut analyser un grand nombre de solutions.
  • Commentaire de l'article de Paul Ricoeur, dans lequel il défend une théorie cohérentiste de la justification des connaissances, c'est-à-dire de la démonstration.
    № 2815 | 3,580 mots | 1 source | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage de René Descartes "Discours de la méthode", dans lequel le philosophe énonce le principe du cogito :"Je pense donc je suis".
    № 2156 | 1,500 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du chapitre 5 de la partie I de l'ouvrage « Théorie de la justice », de John Rawls dans lequel l'auteur analyse les deux principes de la justice avant d'aborder leurs rôles dans la création d'un état démocratique.
    № 24495 | 1,565 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires