Dossier théâtre Document

Dossier théâtre
Document qui traite essentiellement du théâtre selon une expérience personnelle, une étude de trois pièces de théâtre : "catch impro", "l'oral et hardi", "architruc" et une analyse des évolutions et transformations du public de théâtre.
№ 16560 | 11,425 mots | 7 sources | 2009
Publié le juin 06, 2010 in Danse et Théâtre , Sociologie , Arts
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Elève en terminale ES, mon rapport au théâtre n'a pas toujours été une évidence. En effet, petit, j'ai eu l'occasion de jouer dans des pièces de fin d'années organisées par la maitresse de l'époque. Par ailleurs, en 6ème, j'ai participé à un club théâtre organisé par deux surveillants. J'y suis rentré par pure curiosité. Il s'agissait d'interpréter le Petit Poucet de Perrault sur scène. L'organisation était sommaire, mais nous avons néanmoins réussi à fournir une prestation plus que correcte pour notre âge. Par la suite, mes parents ont tenté de me pousser à intégrer une troupe hors du cadre du collège, mais mes priorités étaient tout autres à ce moment. Je n'en avais pas l'envie, pas la motivation. Je voyais cela comme une contrainte en plus. Et puis, je conservais une grande timidité qui m'a finalement empêché de dépasser le strict cadre du collège. De fait, le théâtre est tombé pendant plusieurs années dans le néant de mes centres d'intérêts.
Puis, l'année dernière, j'ai effectué une réorientation. J'ai quitté la 1ère S option Sciences de l'Ingénieur pour me réorienter vers une 1ère ES dans un autre lycée. C'est à ce moment que j'ai découvert qu'il existait un club théâtre à La Providence. J'ai longtemps réfléchi, hésité, et puis j'ai décidé de retenter l'expérience. Alors ce fut une (re)découverte.

I) Introduction présentant les motivations personnelles
II) L'école du spectateur : 3 pièces vues dans l'année
III) Objet d'étude : Evolutions et transformations du public et des spectateurs de théâtre

Extrait du document:

En 1981, selon les statistiques du ministère de la culture, on relève après enquête que la constitution du public de théâtre est celle-ci : 35% de cadres supérieurs et de professions libérales, 27% de cadres moyens, 1% d'ouvriers. Or dans la population française, selon la nomenclature en PCS (Professions et Catégories Socioprofessionnelles) de l'INSEE, on compte beaucoup moins de cadres et beaucoup plus d'ouvriers, le public de théâtre n'est donc pas représentatif de la population française mais plutôt d'une certaine élite. Cependant cette réalité n'est pas figée, elle est en constante évolution depuis les origines du théâtre. Dans l'histoire du théâtre, on ne peut pas vraiment parler d'un public ou d'un type de spectateur.

Commentaires