La Constitution italienne Document by L

La Constitution italienne
Document présentant les grands axes de la constitution du pays Italien, ainsi que les principales réformes que cette dernière a connu.
№ 20409 | 1,550 mots | 5 sources | 2010
Publié le oct. 14, 2010 in Histoire , Relations Internationales , Droit , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Après la dictature fasciste de Mussolini, l'Italie a besoin d'une Démocratie. Après l'abdication du roi Victor Emmanuel III suite à la guerre civile, et le règne de son fils Humbert II qui a duré à peine un mois, le référendum du 2 juin 1946 consacre la 1ère République italienne et met fin au règne des Savoie. Sur les 89% de votants, 54,5% y ont exprimé leur foi en une république, une et indivisible. Une assemblée est élue le même jour et se composent en majorité d'un bloc marxiste (39,6% des suffrages) ainsi que d'un bloc catholique (35,2% des suffrages). Le Parti libéral et le Parti d'action sont les grands perdants de cette consultation électorale. Au sein de cette Assemblée les groupes parlementaires choisissent une commission de 75 membres proportionnellement au nombre total de chaque parti. La Commission est chargée d'élaborer un projet constitutionnel dont l'étude se subdivise en trois grandes parties: D'une part les principes fondamentaux, d'autre part l'organisation de l'État, et enfin les droits économiques et sociaux.

I. Les grandes caractéristiques du texte de 1948
II. Principes fondamentaux et dispositions finales et transitoires
III. Droits et devoirs des citoyens en quatre rubriques
IV. L'organisation constitutionnelle de la République italienne
V. Les principales réformes de la Constitution jusqu'à ce jour

Extrait du document:

Le système politique italien est dit régime parlementaire bicaméral avec une séparation des pouvoirs assurée. En effet, il est bicaméral, car le pouvoir législatif est partagé par un Sénat et une Chambre des députés élus au scrutin proportionnel. Ces deux chambres constituent le Parlement (art 55). Les députés sont élus au suffrage universel et direct (art 56).

Commentaires