"La culture est partout à sa place" E.Leclerc Document by adie35590

"La culture est partout à sa place" E.Leclerc
Analyse portant sur la publicité d'E.Leclerc et de ses espaces culturels : "la culture est partout à sa place" visant à comprendre le choix de ce slogan et de l'image.
№ 15811 | 2,265 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 13, 2010 in Publicité , Communication
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Leclerc se positionne comme un groupe militant au service des consommateurs depuis des années. ll réclame la libre concurrence dans les domaines des carburants, de la parapharmacie, des bijoux.
Leclerc pense que l'accès culturel est encore inégalitaire et que ce sont surtout les grandes agglomérations qui disposent d'une offre riche et actuelle. ll va créer une enseigne dédiée à la culture « les espaces culturels ›› dont les 90 magasins sont principalement implantés dans les petites et moyennes villes. ll a fait appel à l'agence Australie pour une campagne d'envergure qui a débuté le 30 juin 2005 dans les magazines d'actualité sur la promesse « La culture est partout à sa place ››. Dans la campagne presse les annonces mettent en scène des rencontres entre le public et des icônes de la culture ici Baudelaire et dans la déclinaison jointe la Callas.

l) Campagne d'image avec un visuel incongru : une apparente banalité avec un élément perturbateur
2) La réunion de deux univers traditionnellement opposés
3) Comment un hypermarché peut présenter un produit culturel sans le dévaloriser et expliquer le parti-pris esthétisant

Extrait du document:

Le choix des personnages représente la cible grand public. Peut-être une famille avec le père, la mère et deux enfants (stéréotype de la famille française) mais peut-être des individus ou une mère seule avec ses enfants car il y a une continuité des lignes et des regards entre la mère et le garçon. On peut noter l'ambigüité sociale du personnage masculin : un intellectuel enseignant par exemple connoté par les lunettes, le cartable ou un employé par le blouson et la chemise à carreaux.

Commentaires