"La généalogie de la morale" de Friedrich Nietzsche Document by Axn40

"La généalogie de la morale" de Friedrich Nietzsche
Commentaire d'un extrait de "La généalogie de la morale" de Nietzsche, portant sur l'origine de la faute.
№ 10880 | 765 mots | 0 sources | 2006
Publié le avr. 30, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La faute est un affect moral connu de tous, qui est aujourd'hui lié à la justice. Il résulte d'une désobéissance à une obligation. Mais l'origine de ces sentiments de faute et d'obligation s'est perdue avec le temps. Dans la «Généalogie de la morale», l'étude de la genèse des systèmes de valeurs qui régissent la morale permet à Nietzsche de déterminer l'origine des valeurs morales. Dans cet extrait de la seconde dissertation, section 8, Nietzsche montre de quelle façon les échanges et en particulier les rapports entre créancier et débiteur déterminent la notion de justice et le sentiment de faute. L'extrait étudié va de "Reprenons notre enquête où nous l'avons laissée..." jusqu'à "à accepter entre eux ce compromis".

Extrait du document:

Le «rapport entre acheteur et vendeur» et par conséquent entre «créancier et débiteur» est le rapport «le plus ancien et le plus primitif qui soit entre personnes» au sens historique évidement, mais aussi au sens d'élémentaire et de fondamental. Ce rapport est «plus ancien que n'importe quelle forme d'organisation sociale». Pour Nietzsche la nécessité de l'échange explique le fait que l'Homme soit un «animal estimateur par excellence». Il nous faut faire la différence entre les rapports «acheteur/vendeur» et «créancier/débiteur». Bien que la nuance soit légère car ces deux relations sont associées à un échange, elle est fondamentale du fait de la nature de ces échanges. Dans l'échange acheteur/vendeur, on peut considérer l'échange comme équilibré, puisque suite à une estimation réciproque, les objets de l'échange sont estimés de valeur équivalente et un accord sans autre engagement est conclu ; les deux parties sont quittes.
  • Dissertation de philosophie sur la notion de morale au regard de l'oeuvre de Nietzsche.
    № 12759 | 2,005 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du quatrième paragraphe du second traité de « Généalogie de la morale », de Nietzsche se demandant comment il parvient à traduire dans son propre langage les concepts moraux traditionnels de faute et de mauvaise conscience.
    № 28143 | 1,690 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage de Montebello, qui présente la dernière philosophie de Nietzsche qui traite du concept de volonté de puissance à travers lequel il propose une solution à toutes les énigmes.
    № 3458 | 1,535 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires