Les jeunes et le conformisme Document

Les jeunes et le conformisme
Mémoire cherchant à expliquer s'il faut suivre la mode, un langage, s'intégrer à des groupe et réseaux sociaux pour se faire accepter et rester conforme aux yeux des autres. (pdf)
№ 29864 | 4,020 mots | 11 sources | 2013 | FR
Publié le juin 20, 2013 in Psychologie , Sociologie , Questions Sociales
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans notre société, un grand nombre de facteurs semblent influencer nos comportements, notre façon de penser, nos opinions propres. Nous perdons peu à peu une partie de notre libre arbitre, de notre liberté, de nos propres choix de vie au profit d'une majorité d'individus auxquelles nous nous soumettons. De cet effet naissent des situations de pressions sociales diverses, d'un mal être ressenti. En psychologie sociale on parle alors de conformisme.

1. Comment se conformer
2. Ne pas se conformer

Extrait du document:

Vis-à-vis des opinions des autres, certains jeunes gardent leurs distances. Ils ont la volonté de rester fidèle à eux-mêmes, à leurs idées. Une forte confiance en soi est la clé d'un tel recul par rapport à la majorité.
Les résultats de l'expérience de Asch, laquelle souhaitait démontrer l'importance du conformisme dans un groupe, ont montré que seul un quart des sujets resteront indépendants pendant toute la durée de l'expérience1. Celle-ci consistait à comparer un segment témoin à trois autres, parmi lesquels un seul avait la même longueur que le segment témoin ; un seul sujet était « naïf », les autres devant soumettre de fausses réponses de manière unanime, oralement. Les entretiens suivants l'expérience ont permis de déterminer les réactions qui ont motivé les différents types de comportement, et les sujets indépendants avaient confiance en leur perception, et en venaient donc rapidement à se méfier, et à s'écarter de l'opinion des autres membres du groupe.

Commentaires