Les risques industriels et la ville Document by eleosud2

Les risques industriels et la ville
Exposé analysant les enjeux de la maîtrise des risques industriels en milieu urbain. L’objet de l'étude est de montrer en quoi la maîtrise du risque industriel est indissociable de la gestion urbaine.
№ 1656 | 3,950 mots | 20 sources | 2007
Publié le nov. 07, 2007 in Administration
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans une société où la science est omniprésente, où les échelles de risques ont considérablement changé, il est indéniable qu'il est nécessaire de protéger les populations des possibles dommages résultant d’une exploitation à outrance de l’industrie.
Ce document présente les risques d'une industrialisation et d’une urbanisation mal maîtrisées.

I. Risques industriels et ville : une difficile conciliation

A. Des activités à nuisances aux activités à risques : mise en place d’une stratégie d’évitement pour protéger la ville
B. 1976, le tournant : prise de conscience des risques et nécessaire maîtrise urbaine
1. Changement de stratégie au niveau national
2. Mais c’est au niveau communautaire que va naître une véritable politique de prévention des risques
3. Les limites à l’application des ces politiques : entre intérêts général et intérêt financier, intérêt national et intérêt local

II. Les risques d’une urbanisation mal maîtrisée : l’exemple de l’explosion de l’usine AZF en 2001 et ses conséquences

A. « L’explosion de l’usine AZF à Toulouse, une catastrophe inscrite dans la ville »
B. L’insuffisance des mesures de protection civile et les dommages alentours

III. La loi du 30 juillet 2003 : une approche globale des risques pour une meilleure cohabitation entre les industries et la ville

A. Genèse de la loi
B. Une planification novatrice…
1) Etude des dangers et information des riverains renforcées
2) Renforcement de l’effectivité des servitudes publiques
C. … qui marque une volonté de changement dans la logique de prévention des risques industriels

Extrait du document:

Le risque, naguère fléau et calamité que l’on ne pouvait que subir tend à devenir une donnée intégrée aux sociétés contemporaines, les « sociétés du risque » selon Ulrich Beck. Ainsi, « les risques et les menaces actuelles se distinguent fondamentalement de ceux du Moyen-Age, qui extérieurement leur ressemble par leur caractère global et leurs causes modernes. Ce sont des risques liés à la modernisation. Ils sont le produit global de la machinerie industrielle du progrès, et ils sont systématiquement amplifiés par la poursuite de son développement. » ( Ulrich BECK, La société du risque, sur la voie d’une autre modernité. (2001)




Commentaires