« Seven Chances » réalisé par Buster Keaton Document

« Seven Chances » réalisé par Buster Keaton
Exposé analysant le film « Seven Chances » réalisé par Buster Keaton portant sur la recherche d'une fiancée.
№ 27615 | 1,340 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 03, 2012 in Cinéma
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Seven Chances » est un film muet américain réalisé par Buster Keaton diffusé au cinéma en 1925.
Keaton doit son surnom « Buster » qui signifie en anglais « casse-cou » à une dégringolade qu'il aurait fait dans les escaliers qu'il aurait fait dans sa petite enfance. Cette chute pourrait être comparée à une scène primitive pour cet homme dont le corps en perpétuel déséquilibre allait devenir une marque de fabrique.
Il s'agit d'une figure primordiale du film comique et il est souvent comparé à Chaplin, cependant sa place centrale dans l'histoire du cinéma lui revient de droit et il n'est pas nécessaire de l'opposer à Charlie Chaplin puisque il s'agit de deux maitres incontestables du burlesque qui utilisent des ressorts comiques différents

1. Le rapport qu'entretient Buster Keaton avec le temps et l'espace
2. Par quels procédés cinématographiques Keaton met-il en scène les ressorts du burlesque afin de dégager sa conception très particulière du temps et de l'espace ?

Extrait du document:

La fondue enchainée devient un moyen de transport que Keaton utilise pour se mouvoir ainsi la fondue exclue-t-elle la vitesse de la voiture car utiliser cet ensemble constituerait un pléonasme.
On assiste également à la recrudescence de gags éclairs, qui consistent en une particularité burlesque de Keaton, comme lorsque Jimmie attend dans l'église, que les fiancés arrivent crescendo et qu'après avoir tenté de s'expliquer Jimmie fuit.
Cette péripétie que l'on appellera ici « des fiancées », consiste en un épisode bref et clos qui s'inscrit dans la trame de l'histoire. Ainsi si la séquence débute et se termine sur un insert ce n'est pas un hasard.

Commentaires