Analyse du traitement de l'information Étude de Cas by Zazou

Analyse du traitement de l'information
Étude de cas sur la médiatisation de l'information à partir du traitement d'un fait divers, survenu le 24 octobre 2004, l'" affaire Aurélie ".
№ 1392 | 4,055 mots | 9 sources | 2007
Publié le sept. 30, 2007 in Communication
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Etude des procédés employés par la presse écrite pour traiter de cette affaire de meurtre. Mise en évidence de certaines incohérences des journalistes.


Introduction


I/ Méthodes d’analyse


II/ La forme des articles

1- La presse quotidienne locale
2- La presse quotidienne nationale


III/ Le fond des articles


Conclusion

Extrait du document:

Le 24 Octobre 2004, Bruno Noyé, un homme de 43 ans a kidnappé, à Jard-sur-Mer (Vendée), une jeune fille de 16 ans, Aurélie, qui avait rompu avec lui quelques semaines auparavant. A la vue des gendarmes qui le traquaient depuis le matin, l’homme a tué sa victime d’un coup de fusil avant de mettre fin à ses jours. La veille, ce dernier avait déjà violé une apprentie boulangère de 19 ans à Dieppe avant de prendre la route pour la Vendée.
A la suite de ce drame, tous les journaux, aussi bien locaux que nationaux, se sont emparés de ce fait d’actualité. Ainsi, cet événement tragique pris une ampleur considérable. C’est pourquoi une question peut se poser : Pour quelles raisons et par quels procédés l’affaire “Aurélie” a-t-elle pu être médiatisée ?
I/ Méthodes d’analyse
Afin d’analyser les différents articles sélectionnés, nous avons décidé d’associer deux méthodes : l’analyse lexicale et celle de contenu. En effet, ces dernières se montrent complémentaires et s’enrichissent mutuellement. L’analyse lexicale consiste à étudier le langage à travers la rédaction même de l’article (mots, thèmes, expressions). L’analyse de contenu, quant-à-elle, est une méthode objective afin d’observer les impacts que l’article traité peut avoir créé sur la société.

Commentaires