Cas "L'atelier" Étude de Cas

Cas "L'atelier"
Etude de cas qui présente la stratégie marketing de l'entreprise "Atelier" spécialisée dans le secteur des objets de décorations.
№ 7909 | 2,050 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 01, 2008 in Commerce , Management , Marketing
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans l’environnement direct et indirect de l’atelier on remarque des concurrents directs et indirectes qui peuvent faire varier le marché de la décoration de vitrines.
Mais quels sont-ils ?

I. L'environnement direct et indirect

1) La concurrence
2) Les moyens permettant d’éloigner la concurrence
3) Les contraintes liées à l’environnement sur ce marché
4) Utiliser la veille commerciale et technologique pour surveiller ses concurrents et son environnement
5) Développer un nouveau secteur d'activité
6) segmenter le marché et la clientèle : la loi Pareto

II. Le thème "Univers" est crée dans le but d’adapter l’offre des objets de décorations a tout publique

1) Baisser les prix dans l’objectif d’être plus compétitive
2) Les avantages de la vente directe par internet

Extrait du document:

Pour se différencier Mme B. a du utiliser des moyens permettant d’éloigner le plus longtemps possible la concurrence, on peut en sortir quelques atouts, mais quels sont-ils ?
On remarque comme premier atout le fait d’avoir su s’imposer et d’avoir innover sur ce marché relativement fermer qui est l’événementiel. L’entreprise est d’une certaine sorte la pionnière de cette catégorie de marché donc c’est également elle qui détient une certaines notoriété du à son ancienneté dans le métier comparer aux autres concurrents.
D’autre ,on remarque également le fait que l’entreprise est basée sur un segment de marché de qualité qui peut peut-être porter défaut à ses concurrent basés éventuellement sur du moyen voir bas de gamme en terme de qualité...
(...) On remarque aussi toujours du au fait de son ancienneté dans le métier que l’atelier a su nouer des relations solides avec ses fournisseurs ainsi qu’en adoptant des ressources solides qu’elles soient techniques, commerciales, ou humaines.
Pour conclure, on remarque que dû à son principal atout qui est son ancienneté dans le milieu, «l’atelier» à su innover dans le métier et surtout se différencier tout en gardant cette image de qualité que même les plus grandes marques clientes ont jugées très satisfaisantes.

Commentaires