L'entreprise Céline Étude de Cas

L'entreprise Céline
Étude de cas s'interrogeant sur la stratégie marketing utilisée par l'entreprise Céline pour conquérir le marché du prêt-à-porter féminin.
№ 27647 | 8,950 mots | 6 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 04, 2012 in Commerce , Consommation , Management , Marketing
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

À son origine en 1946, Céline était un magasin parisien de chaussures pour enfants, mais s'est tournée quelques années plus tard vers la clientèle féminine, en développant une gamme de maroquinerie et d'accessoires (sacs, gants, chaussures, bijoux, lunettes). En 1969, Céline propose ses premiers-modèles de prêt-à-porter : le succès aidant, moins de dix ans plus tard, Céline conquiert progressivement les élégantes étrangères en ouvrant des boutiques hors de France (Londres, New York, Tokyo). Céline a rejoint LVMH en 2005. Elle compte aujourd'hui plus de cent points de vente à travers le monde, dédiés exclusivement à ses produits, majoritairement détenus en propre. Céline a notamment repris le contrôle de toutes ses franchises à Taïwan et en Corée en 2008. Aujourd'hui, Céline détient et gère 100 boutiques dans le monde entier.

Première partie : L'industrie
Deuxième partie : L'entreprise

Extrait du document:

À l'heure actuelle, il est cependant plus pertinent de parler de difficultés que de réels échecs pour CELINE, car la redéfinition de la stratégie reste relativement récente. Il est donc difficile de prendre du recul dès à présent. La maison présente cependant quelques petits problèmes, notamment en matière structurelle : retard sur l'informatisation de l'entreprise qu'il a fallu réorganiser entièrement quand CELINE est passé dans le giron de LVMH. Il fallait en effet mettre en place un système de management plus efficace susceptible d'être adapté aux contraintes du marché. En outre, comme nous l'avons précisé plus haut, la société ne dispose pas d'intranet mis à part celui de LVMH. Internet illustre bien ce retard.

Commentaires