Société Générale Étude de Cas

Société Générale
Etude de cas en management stratégique portant sur la croissance externe de la Banque de Détail de la Société Générale.
№ 31049 | 11,190 mots | 5 sources | 2014 | FR
Publié le oct. 20, 2014 in Économie , Finances , Management
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le marché des banques françaises est confronté à une situation concurrentielle particulièrement pesante. Le passage à l'euro, effectif depuis le 1er janvier 2007, a pour conséquence, outre la modification des conditions de travail des établissements de crédits, une intensification de la concurrence au niveau européen. Les banques françaises ont fort à faire pour s'imposer face à des opérateurs réputés plus rentables. Il s'en suit une course à la taille critique qui anime les stratégies des opérateurs européens.
Dans cet environnement, la Société Générale vise à conforter sa place parmi les leaders du marché français.

1. Présentation de l'industrie : les banques de détail françaises
2. La Société Générale

Extrait du document:

Alors que le secteur est arrivé à maturité, la grande majorité des établissements bancaires français connaît aujourd'hui encore une croissance soutenue. Après un exercice difficile en 2006, caractérisé par une érosion des marges nettes l'activité des établissements de crédit a fortement progressé ces deux dernières années, en enregistrant des résultats plus que satisfaisants. On note pour l'année 2008 un taux de croissance du produit net bancaire de 5%.
La maturité du secteur justifie l'âpreté de la concurrence que se livrent les différents intervenants. Les banques sont sans cesse à la recherche d'économies d'échelle, réalisées par leur expérience maintenant confirmée mais également par l'informatisation complète de leurs activités. La prochaine étape sera la réorganisation de leur réseau pour faire face aux nouveaux canaux de distribution, principalement Internet. De nombreuses banques (BNP-Paribas, Société Générale, Crédit Lyonnais, Caisses d'Epargne…) se sont déjà engagées dans cette voie.

Commentaires