Stratégies d'Organisation et Responsabilité Sociale et Environnementale : du local à l'international Étude de Cas by zadigou

Stratégies d'Organisation et Responsabilité Sociale et Environnementale : du local à l'international
Etude de cas portant sur Microsoft et son comportement responsable.
№ 21832 | 2,490 mots | 16 sources | 2010
Publié le déc. 20, 2010 in Informatique , Sciences de l'Environnement , Management
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A trois reprises, la Commission Européenne (CE) a infligé des amendes pour un total de 1,7 milliards d'euros. La CE reproche à la multinationale américaine de profiter de son quasi monopole pour imposer ses différents produits aux consommateurs. Si dans une économie capitaliste, l'intervention des gouvernements n'est pas appréciée, l'intervention de la CE n'est pas pour autant illégitime. Un de ses rôles consiste à « imposer des sanctions aux particuliers et aux entreprises pour violation du droit de l'Union ». Ainsi, Microsoft exploitant sa position de force face aux concurrents ne respecte pas les lois de l'Union Européenne. Donc, il est du devoir de la CE d'agir en conséquence.

1. Dans une économie capitaliste, une telle intervention de la CE se justifie-t-elle? Si oui, comment? Sinon, pourquoi ? Cette intervention indique-t-elle que la gouvernance de la CE est de « gauche » ? Cela risque-t-il de nuire à l'investissement étranger en Europe ?
2. Lorsqu'on lit les positions des acteurs, on note le néologisme « interoperability »…
3. Situez les différentes phases du cas de Microsoft par rapport au modèle d'évolution des enjeux.
4. Dix ans se sont écoulés depuis que l'entreprise américaine Sun System Inc. a déposé en 1998 une plainte à la CE et a exposé le problème de « l'interopérabilité ». Comment expliquer ce délai et quelles en sont les conséquences?
5. Quelle a été l'option stratégique retenue par Microsoft face à la décision de la CE ? (Combattre, internaliser, ne rien faire?) Précisez votre réponse pour plusieurs moments dans le temps et justifiez.
6. Comment s'inscrit ce choix de Microsoft dans sa stratégie générale face aux lois de la concurrence?
7. Comment s'inscrit cette décision de la CE dans sa stratégie générale face aux lois de la concurrence?
8. Jean Pasquero (2008) a dit que les parties prenantes sont « compétentes ». Qu'est-ce que cela veut dire et comment peut-on illustrer cela avec ce cas.
9. Comment se distingue la réaction des cours américaines et la réaction de la CE ? Quelles en sont les conséquences pour la gestion d'une entreprise dans un contexte international ?
10. On sait que les marchés sont mondialisés. Pour certains, cela est un facteur de convergence des normes et des règles. D'autres, affirment plutôt l'existence de divergences nationales des façons de voir ce qui est juste et des pratiques d'affaires. Expliqez ces concepts de divergence et de convergence (n'oubliez pas de citer vos sources) et illustrez chacun de ces concepts avec des exemples tirés de l'affaire Microsoft.

Extrait du document:

La décision de la CE respecte les lois de la concurrence en vigueur. Microsoft n'étant pas au dessus des lois, la CE se devait de poursuivre en justice la multinationale américaine. De plus, les Etats-Unis avaient déjà ouvert la voie à la suite du procès antitrust dans les années 1990. De plus, cette décision est conforme à son champ de compétence par rapport aux articles 81 et 82 sur les règles communes sur la concurrence, la fiscalité et le rapprochement des législations. A cet effet, la CE a le droit d'« infliger des amendes, astreintes ou toute autre sanction » .

Commentaires