«4 minutes et 33 secondes de silence» de John Cage Exposé

«4 minutes et 33 secondes de silence» de John Cage
Exposé sur l'œuvre polémique et révolutionnaire du musicien avant-gardiste John Cage intitulée 4'33'' se demandant comment John Cage fait du silence de la musique et modifie par la même le fondement de notre rapport à la musique.
№ 31017 | 2,600 mots | 6 sources | 2011 | FR
Publié le sept. 30, 2014 in Cinéma , Musique , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

4'33'' est l'une des œuvres majeures du musicien américain John Cage (1912-1992). Elle remet en question la base même de la musique en interrogeant la question du silence dans la composition ainsi que dans l'interprétation publique. Elle est le fruit d'une révélation que le musicien eu lors d'une de ses visites à l'université de Harvard en 1951, dans laquelle il rentre dans une chambre anéchoïque (absorbe les échos), s'attendant à rencontrer le silence parfait. En réalité, John Cage va être surpris d'entendre deux sons, l'un aigu et l'autre grave. Il va alors apprendre que le son aigu provient de l'activité de son cerveau et le grave de la circulation de son sang. Ce non-silence va alors inspirer à Cage une œuvre surprenante et contestable, dans laquelle le présumé silence va en réalité faire découvrir au public sa propre activité.

I- Le travail de Cage avant sa révélation à Harvard
II- La création de 4'33''
III- Conséquences et héritage

Extrait du document:

La partition même de 4'33'' remet en question l'écriture, et par la même la conception, d'une œuvre d'art. Cage a expliqué que 4'33'' était l'œuvre à laquelle il avait consacré le plus de temps. Grâce à cette phrase, Cage replace la distinction moderne du processus créatif d'une œuvre d'art. Une œuvre d'art est passée de l'acte constructif à l'acte réflexif. L'important pour une œuvre n'est pas son apparence mais la réflexion qui a permis de l'enfanter. Par conséquent, 4'33'' peut sûrement être considérée comme l'œuvre la plus réfléchie de John Cage.

Commentaires