Ampurias, colonie Grecque et Romaine Exposé by yoyo4721

Ampurias, colonie Grecque et Romaine
Exposé se demandant en quoi "Ampurias" est un exemple d'implantation gréco-romaine en Méditerranée.
№ 21361 | 2,650 mots | 4 sources | 2010
Publié le nov. 28, 2010 in Archéologie , Histoire , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le site archéologique d'Ampurias (« Empuries » en Catalan) se situe au Nord Est de la Catalogne, au bord de la Méditerranée dans le Golfe de Rosas. Le site archéologique est important puisqu'il fait environ 30hectares de superficie. On note que pratiquement 40% du site reste encore à fouiller dont la plus grande partie se situant dans la partie romaine où seulement 25% de cette zone a été révélée. Le site est décomposé de trois parties bien distinctes: La Palaiapolis et la neapolis témoignant d'une « implantation » Grecque. Et une troisième zone plus grande que les deux autres et venant plus tard chronologiquement qui se trouve être une ville Romaine. Cité souvent menacée, nous ne pouvons dire qu'Ampurias dominait les autres centres de la culture hellénistique ou romains, mais néanmoins nous pouvons dire que son influence sur les destinées de l'Occident n'en reste pas moins considérable.

1-La Palaiapolis
2-La seconde ville Grecque, La Neapolis
3-La ville romaine

Extrait du document:

Ensuite nous ne connaissons guère la date exacte de sa fondation, mais grâce aux fouilles archéologiques nous savons qu'elle remonte à la 1ère moitié du VIe siècle av. J.-C. En effet, les fouilles ont permis de dater des sépultures grecques ampuritaines de 550 av. J.-C. approximativement, et les couches archéologiques de la seconde ville ou Neapolis viennent confirmer ceci.

Commentaires