Assiste-t-on à la disparition du militantisme ? Exposé

Assiste-t-on à la disparition du militantisme ?
Exposé se demandant si l'on évolue vers une absence de militantisme prévisible dans les années à venir ou si l'on observe une mutation de cette forme d'engagement.
№ 30807 | 3,740 mots | 14 sources | 2006 | FR
Publié le juil. 29, 2014 in Histoire , Sciences Politiques , Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Selon le mémoire de DEA de Xavier Jardin, le concept de militantisme recoupe nécessairement trois dimensions successives, qui sont les suivantes : la dimension conflictuelle, la dimension organisationnelle et la dimension individuelle. Sommes-nous en train d'insister à la disparition du militantisme ? Un tel processus présuppose une apparition et a fortiori une apogée. On prendra donc comme hypothèse que le militantisme a constitué un phénomène important dans le passé. Il s'agit alors de s'interroger sur la situation actuelle.


I- Disparition ou mutation des conflits ?
II- Disparition ou mutation des formes du militantisme ?
III- Disparition ou mutation de l'engagement individuel ?

Extrait du document:

La disparition ou quasi disparition du communisme comme idéologie a laissé le champ libre aux partisans du libéralisme et du capitalisme. Ainsi, on observe effectivement l'affaiblissement considérable d'une des parties, le communisme, du conflit qui a opposé pendant presque quarante-cinq ans cette idéologie avec le capitalisme : la Guerre froide. En ce sens, on pourrait affirmer qu'il y a une fin des conflits, étant donné l'ampleur du système soviétique.

Commentaires