Censure et internet Exposé

Censure et internet
Exposé portant sur la démocratisation d'internet qui entraîne nombre d'inquiétude et de réactions. Est-il nécessaire de réguler internet ?
№ 10210 | 2,420 mots | 0 sources | 2009
Publié le févr. 22, 2009 in Communication , Informatique , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis ces dernières années, internet n'est plus un moyen de communication réservé aux scientifiques mais un instrument de communication universel aussi bien pour les professionnels que le grand public. C'est une véritable révolution : chaque personne peut s'exprimer dans un espace public de délibération, à l'échelle mondiale.
En effet, la parole politique n'est plus monopolisée par les partis, les lobbies, les plus riches, mais se répand grâce à des relais de plus en plus influents comme des organisations non gouvernementales, forums de discussions, newsgroups et association de toute nature.

A/ Censure et liberté d'expression dans le monde
1. Définition de la censure
2. Pourquoi et par qui est exercée la censure ?

B/ Exercice de la liberté d'expression sur Internet
1. La liberté d'expression sur Internet
2. La censure à l'extrême : les pays ennemis d'Internet
3. Au niveau de la responsabilité
4. La censure
5. Mode d'emploi pour détourner la censure
6. La législation concernant Internet

Extrait du document:

Contrairement aux apparences, Internet n'est pas toujours un outil de démocratie. En principe, le réseau des réseaux n'admet pas de frontières mais ce dernier fait peur à de nombreux états. De nombreux pays pratiquent la censure politique par l'intermédiaire de techniques de filtrage plus ou moins perfectionnées, ils rendent la connexion impossible pour les sites critiques à l'égard de leurs régimes. Dans certains de ces pays il y a aucun accès à Internet possible, dans d'autres, il n'existe qu'un seul opérateur, entièrement sous le contrôle des autorités. Parfois, la censure est moins directe, ainsi en Arabie Saoudite où 37 sociétés privées sont autorisées à fournir des connexions à Internet, tout le trafic transite par un organisme public, équipé d'un système de filtres (firewalls) interdisant l'accès à des informations contraires aux valeurs islamiques. Enfin, ce sont parfois les utilisateurs que l'on surveille comme par exemple en Birmanie ou tout possesseur d'ordinateur est tenu de le déclarer à l'administration. Ou encore en Syrie, l'accès au réseau est carrément interdit aux particuliers.

Commentaires