Comment lutter contre la pauvreté ? Exposé

Comment lutter contre la pauvreté ?
Exposé se demandant ans quelle mesure la stratégie actuelle de lutte contre la pauvreté proposée par la Banque Mondiale (BM) et le FMI constitue un changement efficace et quelles en sont les alternatives.
№ 30177 | 5,745 mots | 12 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 31, 2013 in Économie , Relations Internationales , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Banque Mondiale n'est pas indépendante du monde intellectuel et politique dans lequel elle évolue. Historiquement, on peut distinguer 4 périodes de réflexion autour de la réduction de la pauvreté. De 1944 à 55, la croissance apparaît comme la solution pour réduire la pauvreté. Pour entrer dans le cercle vertueux, les États doivent prioriser les infrastructures économiques aux dépens des mesures sociales. Puis de 1950 à 1970, en s'appuyant sur les travaux de Leviz et Kuznet, la Banque mondiale (BM) insiste sur la relation entre croissance et inégalités due à l'accumulation de capital. Dans les années 80, la courbe de Kuznet est remise en cause. Face aux chocs macroéconomiques, la communauté internationale encourage le retour à la croissance. Le Consensus de Washington préconise l'ouverture et la libéralisation pour réduire la pauvreté. Enfin, dans les années 90, on assiste au rejet des hypothèses néolibérales et une nouvelle définition pluridimensionnelle de la pauvreté proposée par Amartya Sen. À la faiblesse des revenus, de la consommation, de l'instruction, est ajoutée la privation de capacités fondamentales (vulnérabilité, impuissance, non-droits, non-expression politique, non-participation aux décisions), ainsi qu'une vision dynamique : des chocs "exogènes" peuvent précipiter dans la pauvreté des individus, des groupes, parfois d'une manière irréversible.

I. CLSP/DSRP : un véritable tournant dans la politique de lutte contre la pauvreté du FMI et de la BM ?
II. Une stratégie au caractère hégémonique remise en cause par de nombreuses critiques et la recherche d'alternatives

Extrait du document:

Une autre nouveauté est le principe de sélectivité. Les PAS se caractérisaient par une multitude de « conditionnalités » imposées par les IBW aux pays bénéficiaires de leurs prêts. Les deux institutions soulignent l'inefficacité de ce qui a représenté l'instrument phare de leurs interventions pendant les vingt dernières années. Là où le FMI montre les errements de l'approfondissement de la conditionnalité économique, la Banque mondiale appelle clairement à l'élargissement des critères de sélection des pays récipiendaires de l'aide sur la base de données politiques. Le choix est aujourd'hui à la sélectivité, consistant à diriger en priorité l'aide vers les pays qui la gèrent correctement et de manière transparente.
  • Dissertation se demandant quelles ont été les mesures concrètes prises pour lutter contre le « fléau » du tabac en France et quels sont les problèmes qui restent encore en suspens à ce sujet.
    № 25204 | 1,815 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture portant sur l'ouvrage « Lutter contre la pauvreté » par Esther Duflo se demandant si le microcrédit et la gouvernance locale ont un impact positif sur la vie des pauvres.
    № 24614 | 2,055 mots | 0 sources | 2011 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui cherche à savoir comment le droit français organise la lutte contre les clauses abusives.
    № 25411 | 3,000 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires