Construction des pyramides Exposé by Legato

Construction des pyramides
Exposé qui pose la question de savoir comment les égyptiens construisaient les pyramides, au vu de leurs conditions de travail.
№ 8546 | 4,830 mots | 14 sources | 2008
Publié le oct. 29, 2008 in Archéologie , Histoire , Physique , Sciences
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis longtemps, la véritable méthode utilisée pour la construction de pyramides égyptiennes demeure mystérieuse. Aucune des nombreuses hypothèses n'est vérifiée et chacune contient des défauts et des qualités.
Cet exposé s'intéresse à ce problème en se penchant sur deux grandes méthodes utilisées : la méthode consistant à monter la pyramide pierres par pierres et la méthode consistant à mouler des blocs.

I. Méthode admise de la construction de pyramide (méthode x)

1) Qu'est-ce que cette méthode ? En quoi consiste-t-elle ?
2) Une construction qui utilise des principes physiques, mathématiques et géométriques
3) Pourquoi cette méthode est-elle invraisemblable ?


II. Méthode scientifique de la construction de pyramides (y)

1) Qu'est-ce que cette méthode ? En quoi consiste-t-elle ?
2) Comment les ouvriers égyptiens fabriquaient-ils des fausses pierres ?
3) Y a-t-il des points communs entre un bloc de pyramide et un bloc de ciment d'aujourd'hui ?

Extrait du document:

L'acheminement des pierres. Cette méthode est, comme son nom l'indique, admise par les historiens depuis plusieurs siècles, et c'est la méthode la plus connue parmi la population mondiale. Elle mérite donc d'être expliquée et développée avec ses variantes. Les égyptiens – d'après la méthode x - construisaient les pyramides en taillant, transportant et hissant d'énormes blocs de calcaire provenant des carrières les plus proches.
Pour commencer, les égyptiens nivelaient le lieu de construction c'est-à-dire mettaient le sol au même niveau sur toute la surface du site. Pour cela, ils creusaient une tranchée sur toute la longueur du terrain qu'ils remplissaient d'eau. Quand la tranchée était asséchée, on notait le niveau de l'eau puis on enlevait la couche de terre située au dessus de cette marque (une mise à niveau). On faisait ensuite un quadrillage de tranchées sur tout le site pour qu'il y ait une marge d'erreur de niveau moins importante (on procédait sinon de la même façon que précédemment). Une fois ce travail accomplit, on rebouchait les tranchées. Les égyptiens posaient ensuite la première couche de pierre – ou assise. Ils ajoutaient au-dessus, la deuxième assise, dont la surface était moins importante que celle de la première, et ils continuaient ainsi jusqu'au sommet...

Commentaires