CrokiBio : un nouveau concept de restauration rapide Exposé by mrouviere

CrokiBio : un nouveau concept de restauration rapide
Exposé portant sur la réalisation d'une étude de marché complète sur l'invention d'un produit, service ou concept totalement nouveau, et qui suscite un réel besoin au sein de notre société.
№ 8683 | 4,690 mots | 0 sources | 2008
Publié le nov. 10, 2008 in Publicité , Commerce , Management , Marketing , Médias
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le point central de cette étude s'appuie sur le fait qu'on assiste à une explosion de la restauration rapide. Cependant, celle-ci a globalement perdu de son caractère innovant.
Avec le développement de l'individualisme, le moment est parfait pour agir sur le secteur du «fast-food» et pour innover en tenant compte de ce critère et de la montée en puissance de l'alimentation bio. Le but principal est de faire gagner du temps à la cible qui consacre de moins en moins de temps à ses repas. En lui rendant la tâche facile et en mettant en place un service au volant, ainsi qu'un système de livraison à domicile. Le client n'aura donc pas à se déplacer et pourra profiter chez lui d'un repas bio qu'il n'aura pas à préparer.

I. Un réel besoin
1) L'alimentation en France
2) L'explosion des fast-food

II. Présentation du concept
1) Le concept
2) La cible
3) Le marché et la concurrence
4) Notre politique commerciale

III. Études commerciales
1) Objectifs de l'enquête
2) Notre échantillon
3) Choix du mode de collecte
4) Rédaction du projet de questionnaire

IV Marketing-Mix
1) Le prix
2) La communication
3) La distribution

V. Annexes

Extrait du document:

Nous souhaitons créer une chaîne de restauration rapide au sein de laquelle le client choisi lui-même la composition de son repas. Cela diffère des célèbres restaurants Quick ou MacDonald où les clients choisissent des sandwiches imposés par l'enseigne.
En s'appuyant sur la notion d'individualisme que nous avons mentionnée dans la section précédente, nous voulons que ce soit vraiment le client qui choisisse tous les ingrédients qui composeront les éléments de son repas.
En mettant de côté les hamburgers «classiques» proposés par les fast-food actuels, nous voulons, avec la montée en puissance de l'alimentation bio, ne proposer sur notre carte que des produits biologiques.
En parallèle, nous souhaitons nous engager à limiter le gaspillage.
Nous voulons regrouper dans une même structure plusieurs éléments aujourd'hui disponibles dans des structures différentes. Dans celle-ci, le client trouvera des produits biologiques pour composer des «hamburgers», des «hot dogs», des salades, des soupes, des tartes artisanales...
Cependant, les noms des produits seront francisés afin d'enlever la connotation calorique et malsaine des fast-food américains.
Nous voulons, à terme, si le concept marche et se développe dans toute la France, ajouter pour chaque restaurant une spécialité de la ville ou de la région. Par exemple, nous pouvons imaginer une boisson aromatisée à la violette pour la ville de Toulouse.

Commentaires