De l'indépendance des banques centrales Exposé by L

De l'indépendance des banques centrales
Dissertation se demandant dans quelle mesure l'indépendance des banques centrales assure l'efficacité et la crédibilité des politiques monétaires.
№ 20413 | 1,085 mots | 0 sources | 2010
Publié le oct. 14, 2010 in Économie , Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les banques centrales se situent au sommet de la hiérarchie des banques nationales jouant à cet égard le rôle de créateur de liquidités, de prêteur en dernier ressort, et de décideur en matière de politique monétaire. Leur objectif principal reste d'assurer une croissance équilibrée non inflationniste. Leur autonomie vis à vis de l'autorité politique se fait en termes d'objectifs et d'instruments de réalisation de la politique monétaire. Un problème de mesure doit alors être considéré. Bade et Parkin (1982) font par exemple le choix d'étudier les relations institutionnelles entre la Banque Centrale et le gouvernement.

I/ L'indépendance des banques centrales, gage de stabilité économique
II/ Indépendance et crises : les possibles dérives d'une autorité monétaire autonome
III/ Vers un modèle privilégiant la collaboration : vers une indépendance limitée des banques centrales

Extrait du document:

La théorie de contrôle des gouverneurs a été reprise par la Banque Centrale de Nouvelle Zélande : son statut établit que sa première mission est d'assurer la stabilité des prix. A cette fin elle collabore avec le gouvernement pour décider des objectifs à court terme en matière d'inflation et des mécanismes incitatifs sont mis en place pour que le gouverneur central les respecte. Les résultats de la BCNZ militent en faveur de cette politique.

Commentaires