Délos, Agora des Italiens, IIe siècle av. J.C. Exposé

Délos, Agora des Italiens, IIe siècle av. J.C.
Exposé sur l'Agora des Italiens à Délos s'interrogeant sur la raison pour laquelle un site dédié aux Italiens a été construit sur un territoire grec.
№ 28884 | 3,020 mots | 6 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 14, 2012 in Arts Plastiques / Dessin , Arts , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Aménagé au II siècle av. J-C, l'Agora des Italiens est le plus grand monument installé sur l'île de Délos. Délos est un groupe d'îles constituant les Cyclades, en Grèce. C'est une île minuscule, d'une superficie de 3,5 km² et qui est inhabitée depuis longtemps. Elle a joué un rôle majeur, tant bien sur le plan commercial que sur le plan religieux, en Grèce Antique. Depuis 1990, le site de Délos est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'Éducation, la Science et la Culture). Cet agora a été édifié pour répondre aux besoins des Italiens résidant à Délos à une époque où ils constituaient une importante colonie marchande qui était au sommet de son développement, et c'est pourquoi nous verrons à travers cette étude quels éléments de l'Agora montrent que les Italiens résidant à Délos réussissent dans leurs affaires et étaient bien intégrés. Bien que décrite maintes et maintes fois dans la littérature par des voyageurs, c'est après les fouilles de 1904-1905 que la première étude de l'édifice est faite, suite au déblaiement complet du site.

I. Historique
II. Architecture générale
III. Éléments architecturaux décoratifs

Extrait du document:

Ce monument a suscité chez les archéologues de différentes nations un débat vif dans les trente dernières années. Pour les Français, il s'agirait bien d'une Agora construite pour les Italiens résidant à Délos. Concernant les Italiens, ils pencheraient d'avantage vers un statarion, lieu où l'on vendait des milliers d'esclaves. Pour finir, les allemands ont émis récemment l'hypothèse qu'il s'agirait d'un porticus, c'est à dire un jardin de loisir. Aujourd'hui, les spécialistes sont dans l'incapacité de répondre avec exactitude sur les fonctions de ce monument, faute de d'arguments pour le prouver.

Commentaires